Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Dans un pays où règnent une dictature aveugle et une misère sans nom, Hubert Martens, un petit garçon de sept ans, se voit exilé en Belgique.

Devenu homme, une colère intérieure et un désir farouche pour la vengeance et le succès le pousseront à y retourner pour réussir là où avait échoué son père.

Tout au long de son existence – qui sera jalonnée d’écueils, de morts et de douleur –, Hubert Martens côtoiera des expatriés, des exilés et des apatrides, ainsi que de nombreux Zaïrois qui, d’une manière ou d’une autre, marqueront sa vie.

La couleur du sang met à nu le colonialisme belge et le régime mobutiste, dénonçant les tourments d’un peuple qui n’en finit plus de s’enliser dans les luttes du pouvoir.

Blancs et Noirs, toutes nationalités confondues, subissent les contre­coups de la guerre, de l’anarchie et de la corruption qui font rage dans un Congo belge qui deviendra le Zaïre.

L’AUTEURE : NORA ATILLA

Lauréate en 2007 de cinq prix littéraires, dont le Premier prix du Libraire et le Premier du Rêve, l’un pour une nouvelle et l’autre pour un conte, Nora Atalla a également remporté en 2006 le Grand Prix de l’Union des Poètes francophones à Bruxelles et le Premier prix de la Francophonie de Regards à Nevers, de même que de nombreux autres prix et distinctions en Europe.

Les caprices du hasard l’ont amenée à vivre en République démocratique du Congo (ex-Zaïre).

En 2005, elle s’établit dans la ville de Québec. Romancière, poète et nouvelliste, maintes fois publiée, Nora Atalla œuvre dans le domaine de l’écriture et se consacre à promouvoir la langue française.

LA COULEUR DU SANG
Nora Atalla
LES ÉDITIONS GID
Collection fiction roman
2007 – 408 pages – 32,95$

Partez à la découverte des auteurs sur le site de cet éditeur :

LES ÉDITIONS GID