Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Aussi captivant, aussi irrésistiblement intelligent qu’Échec et mat : Stephen Carter s’impose décidément comme le grand romancier de la bourgeoisie africaine-américaine.

Reprenant le cadre (l’université d’Elm Harbor, petite ville de Nouvelle-Angleterre représentative des États-Unis d’aujourd’hui) et deux personnages secondaires d’ Échec et mat, Stephen Carter poursuit avec La Dame noire sa radioscopie passionnante des élites noires et de la question raciale.

D’une rare qualité littéraire, son thriller aborde tous les thèmes d’une grande fresque sociale » à la Balzac » : que font, que sont les individus face à l’ambition, la richesse, les enjeux de pouvoir, leurs illusions perdues… et face à la mort, criminelle, de l’un d’entre eux.

Lemaster Carlyle, président de l’université de New England College, l’une des plus prestigieuses d’Amérique, forme avec sa femme Julia, elle-même doyenne et vice-présidente de l’école de théologie, un des couples africains-américains les plus jalousés de Nouvelle-Angleterre.

Un soir, alors qu’ils rentrent d’une réception à l’université, ils sont pris dans une tempête de neige et leur voiture quitte la route.

Près du lieu de l’accident, ils découvrent un cadavre.

Julia, horrifiée, reconnaît le corps de son ancien amant, Kellen Zant, devenu depuis un brillant professeur d’économie de New England.

Ce crime va avoir sur chaque membre de la famille Carlyle des conséquences dévastatrices dont l’onde de choc se propagera jusqu’à la Maison Blanche.

Car, en même temps qu’elle démasque la bienveillance de façade des habitants d’Elm Harbor (surnommé par Julia » le cœur de la blancheur « ) à l’égard de » l’obscure nation « , l’enquête sur le meurtre de Kellen en réveille un autre, vieux de trente ans, qui semble impliquer Lemaster et son ami le Président…

Titres de l’auteur :


Echec et mat (format poche)
La dame noire

L’AUTEUR : STEPHEN CARTER

En 1985, Stephen Carter est le premier professeur noir titulaire d’une chaire de la célèbre université de Yale.

Près de vingt ans plus tard (soit le temps qu’il a mis à l’écrire), le prestigieux éditeur Knopf lui offre à l’occasion son premier roman, Échec et mat, un contrat mirobolant pour un romancier néophyte.

Bien lui en prend : immense succès aux États-Unis, vendu à Hollywood et traduit dans plus de dix-sept pays, le livre est un best-seller international.

Succès réédité en 2006 avec la publication de La Dame noire, son deuxième roman.

Ce juriste reconnu, ancien conseiller du président Clinton, a également signé de nombreux essais sociopolitiques qui ont fait grand bruit outre-Atlantique, dans les milieux intellectuels comme dans le grand public.

Mais il a décidément pris goût à la fiction puisqu’il est en train de terminer son troisième roman…

LA DAME NOIRE
(New England White)
Stephen Carter
Traduit de l’américain par Bernard Cohen
LES ÉDITIONS ROBERT LAFFONT
Collection Roman
2009 – 656 pages – 32,95$ – 22,50€

Découvrez tous les auteurs publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS ROBERT LAFFONT

Titres de cet éditeur présentés chez Planète Québec en 2009 dans la catégorie « Auteurs étrangers – Littérature »

Rue des mensonges
Un trader ne meurt jamais
Les assassins de l’ombre
Le chant de la dune
Paysage sombre avec foudre
Le sacrifice des sables
La dame noire