Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Défenseur des chauffards, des motards et des petits dealers de drogue, l’avocat Mickey Haller est très mal considéré par ses collègues, voire par tout le barreau de Calfornie.

Séparé deux fois, il passe son temps à courir les petites affaires.

C’est assis au fond de sa Lincoln, portable aidant, qu’il se démène pour trouver les causes, toutes plus minables les unes que les autres, qui l’aident à survivre.

Jusqu’au jour où le prêteur de cautions sur gage avec lequel il traite l’appelle pour lui dire qu’il a décroché le gros lot.

Accusé d’avoir défiguré une femme, Louis Roulet, un très riche fils de famille de Beverly Hills, aimerait bien qu’il assure sa défense.

Malheureusement, l’enquêteur qu’il a engagé pour contrer les thèses de l’accusation étant assassiné, il découvre que ce qu’il prenait pour un cadeau du ciel est un pur poison et qu’il risque fort de tout y perdre, y compris la vie.

Salué unanimement par la critique américaine, La Défense Lincoln (The Lincoln Lawyer) est un très, très grand Connelly.

En plus d’une description fascinante du droit américain et des astuces en vigueur dans tous les prétoires de Californie, l’auteur traite d’un problème très actuel : comment le système peut se tromper et condamner un innocent.

L’AUTEUR :

MICHAEL CONNELLY est l’auteur, entre autres ouvrages de La Blonde en béton (1996), Le poète (1997), Créance de sang (1999), Lumière morte (2003), Los Angeles River (2004) et Deuil interdit (2005.

Il est traduit dans le monde entier et a reçu les plus hautes distinctions dans le domaine du roman policier.

LA DÉFENSE LINCOLN
(The Lincoln Lawyer)
Michael Connelly
Traduction : Robert Pépin
LES ÉDITIONS DU SEUIL
Collection Policiers
2006 – 432 pages – 31,95 $ – 23,50 euros

LES ÉDITIONS DU SEUIL