Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->


Jeune mariée à un flic de Boston, Lisa St. Claire disparaît brusquement sans laisser le moindre indice.

Fugue ? Enlèvement ?

Au désespoir, son mari fait appel au célèbre détective privé Spenser pour tenter de percer le mystère.

Des campus universitaires de la Nouvelle-Angleterre aux recoins frelatés des milieux du cinéma à Los Angeles, Spenser, gros bras et coeur tendre parfois, remonte le passé trouble de Lisa, doublement femme perdue.

Parallèlement à l’enquête que mène le privé, aidé de la force de feu de son porte-flingue chicano et des sages conseils de la femme de son coeur qui n’est pas psy pour rien, on découvre peu à peu, avant tout le monde, ce qui est arrivé à Lisa.

Le pire dans la vie, est-ce d’avoir aimé passionnément un psychopathe ou de s’apercevoir qu’il ne vous a jamais oubliée ?

Pour tenter de rendre sa femme perdue à l’homme qui l’a engagé, Spenser montera à l’assaut d’une forteresse et fera appel à des gangsters et des flics alcoolisés.

Dans le crépitement des armes et le feu d’une violence trop longtemps contenue, Spenser se battra jusqu’au bout…

L’AUTEUR :

Publié en France dans la Série noireROBERT B. PARKER est l’auteur d’une quarantaine de romans policiers dont beaucoup mettent en scène son célèbre détective privé Spenser.

Considéré comme le successeur de Raymond Chandler, c’est d’ailleurs lui qui a été choisi pour terminer le seul roman inachevé de son maître. Il vit à Boston avec sa femme Joan.

LA FEMME PERDUE
(Thin Air)
Robert B. Parker
Traduction : Philippe Bonnet et Arthur Greenspan
LES ÉDITIONS LIBRE EXPRESSION
Collection : Encre de nuit
298 pages – 19,95$