Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

LA GARDIENNE DES RÊVES

(The Rice Mother)

« Emporte tes rêves où tu vas » disait ma grand-mère, et c’est ce que j’ai fait. »
Rani Manicka

En 1927, alors qu’elle a quinze ans à peine, la belle Lakhshmi quitte Ceylan et l’amour inconditionnel de sa mère pour rejoindre en Malaisie le mari qu’on lui a destiné.

La jeune fille, courageuse et volontaire, prend son destin à bras le corps et met au monde une ribambelle d’enfants.

Sa force de caractère lui permettra de survivre au traumatisme de l’occupation japonaise, mais ses descendants vont en conserver de terribles cicatrices.

Autour de Lakhshmi, jeune fille délicate et protégée, puis mère et grand-mère omnipotente, quatre générations de femmes racontent leurs secrets, leurs amours et le sort aliénant imposé par leur culture.

La voix principale est celle de Lakhshmi, qui raconte son histoire.

Voix passionnée qui récolte la tempête, voix d’exilée qui convoque les légendes de son pays natal pour affronter l’inconnu.

C’est l’un de ces romans qui vous emporte sans effort dans un univers totalement différent, comme Geisha ou Le Dieu des petits riens.

L’AUTEUR :

RANI MANICKA est née et a vécu en Malaisie jusqu’à l’âge de vingt ans. Elle vit aujourd’hui en Angleterre. Ce titre est son premier roman.

LA GARDIENNE DES RÊVES
Rani Manicka
LES ÉDITIONS ROBERT LAFFONT
496 pages – 36,95 $

Visitez leur site internet :
http://www.laffont.fr