Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

LA GRANDE PARLOTTE DES PAYS-D’EN-HAUT FAIT JASER

Dans le cadre des activités estivales de la ville de Sainte-Adèle, et à la suite de l’éminent succès de l’an dernier, l’Association des auteurs des Laurentides (AAL) présentera pour la deuxième année La Grande Parlotte des Pays-d’en-Haut.

Cette fête des mots mettant en vedette les conteurs professionnels Nicole Filiatrault, Yvon Boutin, André Lemelin, Ève Doyon et Murielle Larochelle se déroulera le samedi 5 juillet prochain.

Nous faisant entrer dans l’imaginaire des Amérindiens, La Grande Parlotte des Pays-d’en-Haut durera près de quatre heures dans neuf restaurants et se terminera par un grand spectacle au Parc de la famille de Sainte-Adèle.

De 17 h 30 à 19 h 45, les conteurs envahiront les restaurants pour célébrer les Contes pour les gourmands et les gourmets.

Il est à noter que l’entrée dans les restaurants est gratuite, et que les clients pourront participer à un concours afin de gagner un séjour de rêve au gîte Café Ô Lit.

Puis, de 20 h à 21 h 30, les conteurs se déplaceront au Parc de la famille pour les Contes sous les étoiles qui clôtureront la journée en beauté et où ils nous transporteront dans un monde de plus en plus éclaté et lumineux.

On retrouvera les conteurs au Bistro Le Monde, au Café de la Rue Morin, à La Chitarra, à la Chocolaterie, à La Vanoise, au Spago, à La Muse Bouche, au Chat Noir et à L’escapade.

La mise sur pied de La Grande Parlotte des Pays-d’en-Haut est rendue possible grâce au partenariat entre l’Association des auteurs des Laurentides, la MRC des Pays-d’en-Haut, la ville de Sainte-Adèle, la Chambre de commerce, le Journal des Pays-d’en-Haut, CIME-FM, le B&B Café Ô Lit et le député Claude Cousineau.

En cas de pluie, La Grande Parlotte se transportera au Centre communautaire et culturel de Sainte-Adèle, secteur Mont-Rolland.

Nicole Filiatrault a d’abord été une femme de théâtre, puis elle a bifurqué vers le conte en 1995. Elle conte aussi bien pour les enfants que pour les adultes. Dans son répertoire pour enfants, Nicole privilégie les contes traditionnels, mais également les contes merveilleux de fées et d’animaux à pouvoir. Quant à son répertoire pour adultes, en plus de ses écrits, elle plonge volontiers dans les contes du terroir, les légendes d’ici et d’ailleurs, les contes philosophiques ou érotiques, et dans la culture des gens de la route qu’elle affectionne particulièrement. Son premier CD est sorti en octobre 2005, édité par la maison Planète rebelle.

Yvon Boutin, originaire de l’Abitibi, cette terre au ventre d’or et au dos hérissé d’épinettes, habite les Laurentides depuis 12 ans. Il raconte le père LaSouche, un personnage qui a le don de communiquer avec les arbres… parfois, il plonge aussi dans ses propres racines. Quoi qu’il en soit, l’entendre donne le goût de «s’enraciner dans le moment». Il est gagnant de la Poule Noire (conteur de la relève) au Festival de conte de Bouche à oreille de Montréal, en avril 2005. Yvon Boutin a conté dans divers festivals à travers le Québec, tantôt en solo, tantôt avec d’autres conteurs.

Murielle Larochelle est conteuse depuis belle lurette. En fait, elle est conteuse depuis le premier jour de sa vie. Elle est née dans la maison familiale un jour de grosse tempête… Ce fut une grande aventure! Y’a là matière à conter! L’aventure continue. L’aventure de la vie, des voyages, des contes! Ses périples autour du monde l’ont amenée hors des sentiers battus comme en Asie, en Afrique, en Europe, en Amérique du Sud… Ce qui fait qu’elle y a recueilli maints contes et légendes et, surtout, des anecdotes époustouflantes. Écoutez! Peut-être entendrez-vous souffler le vent du désert, hurler le loup des montagnes, crisser sous vos pas la mer de sel…

André Lemelin raconte ses histoires les unes après les autres tel que nos conteux d’autrefois le faisaient : avec simplicité et générosité. Les histoires sont entrecoupées d’anecdotes et de petits airs traditionnels (reels, jigs, valses…) poussés à l’harmonica. Le tout est enrobé d’une touche humoristique.

Ève Doyon aime, depuis qu’elle est toute petite, raconter et se faire raconter des histoires. Elle a passé ses années à faire du théâtre et à écrire, puis ses étés à animer et à raconter des histoires autour d’un feu de camp. Le conte est venu à elle naturellement, avec bonheur et entrain. Au détour, elle écrit un livre pour enfant et complète des études en psycho-éducation. Ainsi, elle poursuit ses contes au gré de son imaginaire et de ses folies…

source :

Association des auteurs des Laurentides

SITE INTERNET