Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Ados du primaire 11-12 ->

On lui demande de décorer sa maison, il refuse et le lendemain, on lui apporte des décorations de Noël !

Vous ne trouvez pas ça un peu gros ?

C’est presque de l’intimidation. – Pas de l’intimidation, de l’intégration.

On a donné aussi aux Kosky l’occasion de s’intégrer à leur quartier par ce cadeau.

Alors quelqu’un peut-il me dire pourquoi cette damnée tête de mule de Kosky ne se joint pas à notre liesse, à notre joie, à notre bonheur au lieu de les combattre ?

Le visage cramoisi, la bouche tordue par la colère, Ken Prescott gravit les marches de sa résidence en marmonnant jurons et menaces.

« Cette année, promet mon père, vous allez en avoir plein la vue. La nuit, devant chez moi, il fera aussi clair que sur Broadway!»

Auteur

Romancier, nouvelliste, dramaturge et écrivain pour la jeunesse, Louis Émond fait ses premières armes comme écrivain en tant que rédacteur à La Presse des Six-Douze où, durant trois ans, il tient hebdomadairement une revue de l’actualité pour les jeunes, dans les pages du quotidien La Presse.

Enseignant au primaire durant plus de vingt ans, il a alors écrit de nombreux textes pour ses élèves avant de se lancer dans la dramaturgie, en écrivant des pièces de théâtre pouvant être jouées par des enfants de onze et douze ans.

Animé par le désir de faire lire les jeunes, il publie son premier roman, Taxi en cavale, en 1991.

Suivra, un an plus tard, une pièce de théâtre écrite pour être montée dans les écoles primaires : Comme une ombre. Depuis sa parution, la pièce a été montée et présentée dans de nombreuses écoles primaires du Québec.

En 1997, son recueil de nouvelles, Trois séjours en sombres territoires, est retenu comme finaliste au Prix Montréal-Brive et se classe au 5e rang du Palmarès de Livromanie de Communication jeunesse, une première pour un recueil de nouvelles.

Entre-temps, Louis Émond a rédigé, durant neuf ans, Le Journal 7-15, devenu ensuite Le Monde D’Émond, un journal télématique pour Vidéoway, une filiale de Vidéotron. Il a également collaboré à la revue Les Débrouillards comme nouvelliste.

Il est aujourd’hui chargé de projet au ministère de l’Éducation et chroniqueur à la revue Enfants Québec.

LA GUERRE DES LUMIÈRES
Auteur : Louis Émond
Illustrations : Carl Pelletier (Polygone Studio)
Éditions : SOULIÈRES ÉDITEUR
Collection : Graffeti
2011 – 128 pages – 10,95 $

SOULIÈRES ÉDITEUR

SOULIÈRES ÉDITEUR SUR TWITTER

SOULIÈRES ÉDITEUR SUR FACEBOOK