Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Vieillir, Luce n’y pensait pas vraiment.

Mais quand vient le temps de loger sa mère au centre d’accueil, des images qu’elle n’a pas souhaitées viennent la hanter.

En faisant route avec elle vers Rimouski, vers le lieu des origines et de la mort à venir, Luce passera par certains souvenirs d’enfance.

Une enfance heureuse, jusqu’à… l’adultère. Jusqu’à ce que son père, qu’elle idolâtrait, la force à grandir.

Du coin de l’œil, elle observe sa mère, cette femme dont la mémoire n’amasse plus rien.

Froidement, Luce pense pouvoir se tenir à distance, ne pas sentir le désarroi de cette femme qui s’en va et qui le sait.

Mais, devant les eaux du fleuve, des pensées reviennent hanter Luce comme si le sable et les algues avaient conservé les souvenirs.

Voilà toute l’enfance.

Ce père mythifié, trop souvent parti, qui chante à Montréal, qui la laisse à l’autre bout du monde aux bons soins de sa tante, une dévoreuse d’étoiles, et de sa mère, femme besogneuse mais combien triste.

Difficile de se terrer dans l’indifférence ; car les liens du cœur sont fatals.

Et parce que mourir est intolérable, Luce ficelle des milliers de petits paquets de journaux déchirés, elle ficelle, acharnée, désireuse de déposer un rai de lumière, un peu de beauté parmi les désastres annoncés.

Dans une écriture mouvante tantôt sobre, tantôt dense et lyrique qui épouse autant les fluctuations de la mariée que les propos, l’auteure du roman Le Chant des poissons rouges, nous donne à lire des pages d’une grande sensibilité.

Une réflexion maritime sur le vieillissement et sur la mort de l’innocence.

L’AUTEURE :

MICHELINE MORISSET consacre, depuis une dizaine d’années, tout son temps à l’écriture. On trouve ses textes et critiques dans diverses revues : Les Saisons littéraires, Nouvelles fraîches, Possibles, Tangence, Virage, XYZ.

Certaines de ses fictions ont également été diffusées à la chaîne culturelle de Radio Canada.

À cet égard, on lui confiait, en 1996, la recherche, la rédaction et la narration d’une série de 10 émissions de 30 minutes intitulée Arthur Buies, chevalier errant.

Gagnants de trois prix de la nouvelle, dont le premier prix du 9e concours de la nouvelle XYZ, ses textes ont reçu un accueil chaleureux de la critique.

LA MUSIQUE, EXACTEMENT
Micheline Morisset
LES ÉDITIONS QUÉBEC AMÉRIQUE
Collection Littérature d’Amérique
2006 – 128 pages – 19,95$

LES ÉDITIONS QUÉBEC AMÉRIQUE