Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Une fresque éblouissante qui, tel un tableau de la renaissance, enchevêtre le désir et la violence, le fanatisme et le savoir, l’amour et la mort.

Depuis la mort de Laurent de Médicis, il souffle sur Florence un air nauséabond : des cadavres mystérieux surgissent dans la ville à la faveur de la nuit, tandis que Savonarole, prédicateur ardent, inocule à la populace la haine des vanités.

Soudain, le beau, l’élégance, la peinture et l’éveil des consciences deviennent suspects.

Bravant le nouvel ordre moral, Alessandra Cecchi, fille rebelle d’un marchand d’étoffes, demeure passionnée d’art… et d’artistes.

En particulier d’un jeune moine, peintre de génie, que son père a embauché pour réaliser la chapelle familiale.

Mais l’audace n’est pas de mise en ces temps troublés.

La peste se propage, l’armée française menace les rives de l’Arno, les bûchers flambent sur les piazzas, on dépouille les palais de leurs splendeurs, les femmes de leurs atours, et l’on enchaîne Alessandra à un homme qu’elle n’aime pas.

Souillées l’une comme l’autre, l’orgueilleuse ville de Florence et l’impétueuse Alessandra repartent à la conquête de leur liberté.

Sarah Dunant a produit là un thriller sensuel et haletant, qui réussit en outre à actualiser les enjeux artistiques et philosophiques du Quattrocento. Jamais la théologie n’a été aussi sexy.

– The Independant

Un roman saisissant sur l’art, l’amour et la trahison dans la Florence du XVe siècle. Sarah Dunant démontre un génie étonnant et pimente son oeuvre de détails historiques méconnus, tout en construisant une intrigue bouleversante. Ce roman chamarré redonne vie à une tumultueuse époque de splendeur artistique et de chaos politique.

– Publisher Weekly

L’AUTEURE :

SARAH DUNANT est l’auteure de huit romans. Éditorialiste et critique réputée, elle a présenté l’émission radiophonique de la BBC cnsacrée à l’art, Night Waves.

Elle se consacre désormais à l’écriture, et à l’adaptation cinématographique de deux de ses ouvrages.

Elle partage son temps entre Londres et Florence.

LA NAISSANCE DE VÉNUS
(The Birth of Venus)
Sarah Dunant
Traduction : François Thibaux
LES ÉDITIONS MICHEL LAFON
2004 – 396 pages – 24,95$ – 20 euros