Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

L’Association des auteurs des Laurentides est heureuse d’annoncer la tenue de la 3e édition de la Nuit laurentienne de la poésie, le samedi 25 mars, au Théâtre du Marais de Val-Morin.

Après le succès de l’édition 2005, qui a eu des échos dans plusieurs pays francophones, cet événement propose, cette année encore, une programmation étoffée et de haut calibre.

Les poètes déclineront diverses formes poétiques, du vers libre au haïku. Ils exprimeront leurs émotions en les mariant au théâtre et à la musique : airs de jazz, musique classique européenne et mélodies japonaises traditionnelles.

La Nuit laurentienne de la poésie rassemblera des poètes chevronnés tout en donnant la parole à la relève avec Réal Burelle, France Châon et Charles Landry.

Ils s’exprimeront dans la foulée des poètes reconnus dans la francophonie, comme Denise Boucher, poète et auteure dramatique dont la pièce Les fées ont soif avait provoqué les hauts cris lors de son lancement ; Michèle Lalonde, une icône de la poésie québécoise et francophone, et auteure du célèbre poème Speak White, qui a marqué toute une génération de Québécois ; Pierre Charland, édité plusieurs fois en France ; Francine Hamelin, poète et auteure-compositrice très appréciée dans la région.

Si, l’an dernier, l’Association des auteurs des Laurentides saluait le talent du poète Paul-Marie Lapointe, cette année elle soulignera avec emphase la carrière remarquable d’une autre Laurentienne : Hélène Dorion.

Récipiendaire du Prix de l’Académie Mallarmé 2005 pour son recueil Ravir : les lieux, publié en France, Hélène Dorion, de Saint-Hippolyte, est la première Canadienne, depuis sa création en 1937, à recevoir cet honneur décerné par cette prestigieuse société de gens de lettres.

Au cours des ans, les Jean Cocteau, Jacques Audiberti, André Gide, Paul Valéry, Alain Bosquet et Léon-Paul Fargues ont figuré parmi les récipiendaires de cette consécration, qui est à la poésie ce que le Goncourt est au roman.

Née à Québec, Hélène a fait des études universitaires en philosophie et en littérature. Elle a publié une trentaine de recueils, dont Les Retouches de l’intime (Noroît, 1987), Les Corridors du temps (Forges, 1988), L’Issue, la Résonance du désordre (Noroît, 1994), D’argile et de souffle : poèmes choisis (Typo, 2002), qui lui ont valu de nombreux prix.

Directrice littéraire des éditions du Noroît de Saint-Hippolyte, de 1991 à 1999, elle a collaboré à de nombreuses publications et ses livres ont été édités et traduits dans une douzaine de pays.

Au fil du temps, elle est devenue l’ambassadrice de la poésie québécoise en France, comme l’a été Gaston Miron, un autre Laurentien.

Hélène Dorion est une des poètes les plus accomplies de sa génération. Sa poésie philosophique et méditative, rigoureuse et sensible, est d’une grande richesse intérieure. Ses thèmes de prédilection sont le passage du temps, l’intime tension entre l’infime et l’infini, et une insatiable quête d’absolu.

Pour lui rendre hommage, la comédienne de renom Béatrice Picard lira quelques-uns de ses textes et prêtera sa voix aux éloges que lui adresseront Marie-Claire Blais et Jean-Guy Pilon. La poète Denise Desautels la célèbrera par un de ses textes inédits.

La partie musicale sera assurée par le flûtiste Michel Dubeau, qui a mis en musique des haïkus de l’écrivain Jack Kerouac, qui nous seront offerts par le poète et auteur-compositeur acadien Fredric Gary Comeau. Les musiciens de jazz Pascal Tremblay au saxophone et à la basse, et David Gauthier à la guitare, accompagneront aussi les écrivains.
Animée par Diane Larivière, la 3e Nuit laurentienne de la poésie se tiendra de 20 heures à minuit, le samedi 25 mars, au Théâtre du Marais, à Val-Morin.

La Nuit laurentienne de la poésie, une production de l’Association des auteurs des Laurentides, est rendue possible grâce à la collaboration du Conseil des arts et des lettres du Québec, de la librairie Renaud-Bray de Saint-Jérôme, du journal Acccès Laurentides et des éditions de l’Hexagone.

C’est donc un rendez-vous, le samedi 25 mars 2006, au Théâtre du Marais, 1201, 10e avenue, Val- Morin. Le prix d’entrée est de 15 $ plus taxes. On peut réserver au théâtre, au (819) 322-1414 ou à l’AAL au (450) 227-0179.

L’AAL est actuellement en campagne de recrutement et de financement. Devenez membre ou partenaire. Pour plus d’information : 450-227-0179.

Source :
Pauline Vincent