Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

En 2007, deux récipiendaires se partagent
le prix littéraire
La Plume saguenéenne :

Langis Bouchard, pour son roman L’ombre de Mia

Mario Tremblay, pour son roman Sous les eaux

En 2007, deux romans se sont qualifiés, pour valoir à leur auteur ex æquo le prix littéraire La Plume saguenéenne. Dans les deux cas, il s’agit d’un premier roman qui témoigne d’un imaginaire fécond et qui semble très prometteur pour la suite des choses.

Mario Tremblay est originaire de Chicoutimi. Aujourd’hui, il vit à Montréal.

Sous les eaux met en scène un artiste peintre controversé qui est engagé pour créer une fresque dans une église du Bas-Saguenay. Avec ses idées peu conformistes et ses préoccupations artistiques très modernes, il ne se lassera pas de bousculer un peu la routine des résidants.

Ce livre séduira le lecteur par son approche percutante du sujet, son style original et le relief très accusé des personnages.

Langis Bouchard est né à La Baie, où il a toujours sa résidence.

Son roman, L’Ombre de Mia, raconte l’histoire d’une jeune femme qui vit une étonnante régression à la suite d’un choc psychologique sévère. L’intrigue se situe dans un décor résolument historique et géographique régional, faisant se côtoyer avec bonheur le présent et le passé, ainsi que les divers peuples autochtones de notre société nord-américaine.

Conformément aux règles qui régissent le prix littéraire, les deux œuvres ont été publiées par Les éditions JCL et sont disponibles dans toutes les librairies québécoises.

L’Ombre de Mia et Sous les eaux ont été primées parmi tous les ouvrages soumis en 2007 au concours de La Plume saguenéenne.

La sélection s’est effectuée parmi une douzaine de concurrents.

Le seul genre représenté cette année était le roman, traditionnel et de science-fiction.

Le jury formé pour l’analyse des œuvres soumises était composé de personnes dont l’expertise dans le domaine est considérable.

Si le prix de La Plume saguenéenne ne vise pas spécifiquement à couronner le premier livre d’un auteur, il est heureux qu’il permette de découvrir de nouveaux écrivains talentueux.

Les auteurs qui se sont distingués cette année rejoignent éminemment cette préoccupation.

Ils sont les bienvenus dans le monde de la littérature.

L’Ombre de Mia

Sous les eaux

Source :

La Fondation des amis des écrivains