Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->


Maître incontesté du techno-thriller, Michael Crichton réinvente la terreur: après les monstres de «Jurassic Park», voici les robots tueurs de moins d’un millimètre de long…

Au cœur du désert du Nevada, s’étend un étrange complexe technologique.

On y fabrique des nanoparticules, ou machines infiniment petites destinées à la recherche militaire.

Il ne faut surtout pas se laisser endormir par la taille de ces robots : non seulement ils sont capables de «s’autofabriquer» et donc de se multiplier à l’infini, mais ils suivent les instructions d’un programme informatique calqué sur le comportement des animaux prédateurs.

Et leur proie… c’est nous!

Jack Forman est un informaticien au chômage qui s’occupe de ses enfants pendant que sa femme, Julia, joue à l’apprenti sorcier high tech.

Depuis quelque temps, le comportement de Julia est étrange. Elle s’absente de plus en plus souvent, se cache pour téléphoner, se désintéresse de son bébé malade, prononce des phrases incohérentes…

Jack veut comprendre. Il parvient à se faire embaucher par Xymos pour une mission de consultation.

C’est là, dans ce curieux complexe technologique qu’il va découvrir jusqu’où peuvent aller le génie et la folie des scientifiques.

L’AUTEUR :
MICHAEL CRICHTON
est né à Chicago le 23 octobre 1942. À l’âge de vingt-trois ans, alors psychiatre à la Harvard Medical School, il commence à rédiger une série de romans policiers. En 1969, il publie La Variété Andromède, l’histoire d’un virus mortel venu de l’espace. Ce sera le premier d’une longue série de best-sellers, parmi lesquels Sphère, Jurassic Park, Harcèlement, Le Monde perdu, Turbulences, Prisonnier du temps. Il est aussi le scénariste de la série Urgences.

LA PROIE
Prey
Michael Crichton
LES ÉDITIONS ROBERT LAFFONT
400 pages – 26,95 $

visitez leur site internet pour découvrir une foule d’autres titres :
LES ÉDITIONS MICHEL LAFFONT