Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Ce livre est une bourrasque de vie…

Un baiser brûlant du seul qu’on ne doit pas embrasser…

Deux bras qui enlacent ou qui tuent…

Un homme inquiétant, mais si charmant…

Une femme qui tremble et espère ardemment…

Un homme qui ment si savamment…

Une femme qui croit mener la danse, mais passe son tour…

Des adolescents plus avertis que les grands…

Un homme qui joue les revenants…

Un père, là-haut dans les étoiles… qui murmure à l’oreille de sa fille…

Un chien si laid qu’on s’écarte sur son passage…

Des personnages qui avancent obstinément… comme des petites tortues entêtées… qui apprendraient à danser lentement, lentement… dans un monde trop rapide, trop violent…

L’AUTEURE :

KATHERINE PANCOL, après avoir été professeur de lettres puis journaliste, écrit un premier roman, Moi d’abord, en 1979.

Elle part à New York en 1980 suivre des cours de « creative writing » à Columbia University.

Suivront de nombreux romans dont Les hommes cruels ne courent pas les rues, J’étais là avant, Un homme à distance, Embrassez-moi, etc.

Elle rentre en France en 1991 et continue à écrire.

Elle a connu un énorme succès avec Les Yeux jaunes des crocodiles.

LA VALSE LENTE DES TORTUES
Katherine Pancol
LES ÉDITIONS LE LIVRE DE POCHE # 31453
Texte intégral
2009 – 764 pages – 13,95$ – 8,00€

Retrouvez vos titres préférés en format poche chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS LE LIVRE DE POCHE