Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Vous retrouverez ce titre dans Auteurs Québécois sous peu

Le roman d’une vie

« La mer se déchaîne. Les vagues se soulèvent, écumantes. Une vapeur bleue monte à l’horizon. Les mains ouvertes sur le manuscrit, Jeanne raconte à Marcel ce qui se cache sous les mots.

Les méandres de son inspiration, l’enchevêtrement de ses nombreuses vies. Certaines réelles, d’autres fictives ou déguisées. Jeanne raconte emportée, volubile, exaltée.

Marcel écoute, attentif à la suivre.

À lui, elle peut révéler les secrets qui se cachent dans le film noir et blanc de sa mémoire.

Derrière, l’image figée en gros plan d’un homme qui s’éloigne sur la plage. »

Ce récit débordant de vie relate le destin d’une actrice qui écrit.

À travers les trois parties de ce roman – Le scénario de Jeanne Janvier, la vie de Jeanne D’Arcy et la vieillesse de l’actrice qui devient écrivaine –, Louise Portal, alias Jeanne D’Arcy, joue sa vie et entremêle le réel et l’imaginaire, qu’elle laisse aller jusqu’au fantasme.

Que ce soit au Québec, au Mexique, en France ou en Belgique, Jeanne écrit son scénario et se fait du cinéma.

L’histoire laisse place à un véritable ciné-roman où le personnage, accompagné de la vraie Jeanne Janvier et de la fictive Jeanne Moreau, cherche sans cesse l’amour, la vérité et le père, encore et toujours, dans l’image ou dans le mot.

Cette œuvre émouvante, tant par les confidences que par les réflexions sur la vie d’une grande artiste, raconte l’histoire qui se cachait derrière les autres.

« Je suis jeune et belle en ces années. Insouciante, affamée et impudique. Tout se confond et je n’ai pas encore appris que mon corps est un sanctuaire que je ne dois pas laisser fouler aussi aisément. Il me faudra quelques années pour démêler sexualité et affectivité. Les besoins du cœur et l’appel des sens. Finalement, Monsieur Lavenant, par sa fougue et sa maladresse, m’a fait réaliser qu’il m’appartenait de ne pas me jeter dans la gueule du loup, même si le loup était fort séduisant et que j’avais envie de m’amuser à jouer au Petit Chaperon rouge, ou de me prendre pour la Belle au Bois dormant.

Et Jeanne Moreau? A-t-elle été capable, du temps de sa jeunesse, de résister à Belmondo, Gérard Philipe ou Truffaut?

Je n’échapperai pas aux personnages de contes de fées, je m’en suis trop inspirée! Un jour, à cinquante ans, sous la direction d’une réalisatrice fougueuse et visionnaire, je m’amuserai cette fois à jouer Blanche-Neige! Je rêve souvent, même éveillée. »

De la même auteure chez cet éditeur :

Cap-au-Renard

L’ACTRICE
Louise Portal
LES ÉDITIONS HURTUBISE HMH
Collection : Hors Collection
2004 – 352 pages – 26,95 $

LES ÉDITIONS HURTUBISE HMH