Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

L’AMOUR ÉCORCHÉ

Après L’ORPHELINE DU BOIS DES LOUPS (JCL, 2002), Marie-Bernadette Dupuy nous sert cette fois-ci un roman-vérité issu d’une histoire vécue.

Hélène, qui fait une belle carrière de pianiste, tombe follement amoureuse d’Alexandre, un jeune prêtre qui exerce son ministère dans la région où elle a grandi.

À partir de ce jour, la vie se dérègle et prend des chemins qui lui font vivre tour à tour des tourments et des joies sans nom.

L’auteure utilisera tout ce qu’elle a à sa disposition pour faire de cette passion amoureuse un long ballet rempli d’émotions diverses.

Le style est coulant, évocateur et parfaitement adapté au genre que l’auteure semble privilégier.

Capable de colères aussi violentes qu’imprévisibles, Alexandre, parce qu’il est entier, peut se montrer dur, inflexible.

Jusqu’à 40 ans, Hélène restera la seule femme qu’il ait jamais touchée, d’où sans doute son tempérament jaloux, exclusif, possessif.

Si Hélène cède plus facilement aux tentations de la chair, elle est tout autant éprise d’absolu et reste très exigeante.

Chaque page de ce roman nous invite vraiment au prochain mouvement et tous ne sont pas prévisibles…

L’AUTEURE :

MARIE-BERNADETTE DUPUY est née à Angoulême, dans la Charente française. Son enfance s’est déroulée un peu rêveuse dans les rues étroites de la vieille ville. Elle a fait paraître plus d’une vingtaine de livres, dont plusieurs portent sur la royauté. Elle a également publié des polars. Elle dirige le magazine Promenades, qui met en valeur le patrimoine charentais.

L’AMOUR ÉCORCHÉ
Marie-Bernadette Dupuy
LES ÉDITIONS JCL
284 pages – 21,95 $

En librairie ou en ligne :
LES ÉDITIONS JCL