Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Psychologie et spiritualité ->

On a tellement peur de vieillir. En témoigne l’effort de masquer les rides et les traces du temps qui passe inexorablement.

Le langage même n’y échappe pas: les mots «vieux» ou «vieillesse» sont bannis du vocabulaire.

Ne faut-il pas voir le reflet de cette quête de la jeunesse perdue dans l’infantilisation qu’on inflige aux personnes âgées, en leur érigeant des «foyers-garderies» où on leur offre le «cadeau» d’un retour à l’enfance dont elles ne veulent pas ?

Ces expédients trahissent une peur de la fragilité, de la précarité et de la finitude, fruits empoisonnés d’une conception négative et tronquée de la vieillesse.

Les personnes âgées ne sont pas sans ressentir cette dépréciation de leur réalité et appréhendent la mise au rancart qu’on leur réserve.

Beaucoup en souffrent silencieusement. Sans compter que la société se prive d’une très grande richesse!

Avec cet ouvrage, André Doyon veut revaloriser cette étape de la vie en lui redonnant son vrai sens.

Il prodigue des conseils simples et pratiques afin d’aborder l’étape de la vieillesse en apprenant à mieux vivre ses deuils, en se découvrant des responsabilités inédites, en se révélant capable de guérir ses blessures par le développement d’une spiritualité d’abandon.

L’AUTEUR :

ANDRÉ DOYON, Oblat de Marie Immaculée, exerce son ministère dans la région d’Ottawa. Sa tranquille sagesse, son respect de la personne et sa connaissance approfondie des relations humaines en font un conseiller hors pair et un conférencier apprécié.

LE DON TU TEMPS
André Doyon
LES ÉDITIONS ANNE SIGIER
2006 – 204 pages – 19,95$ – 15 euros

LES ÉDITIONS ANNE SIGIER