Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->


Les régions en action
Une première au Québec : le Festival des Écrits de l’ombre attire plus de soixante-dix-sept auteurs répartis des quatre coins de la province.

« Le long weekend de la fête des Patriotes, sous une pluie battante, Saint-Antoine-de-Tilly déroule le tapis rouge pour les auteurs des Écrits de l’ombre. Une idée lancée lors d’une discussion anodine, un succès bien mérité. »

C’est en parlant avec sa sœur qui est auteure que l’idée germe dans la tête de madame Danielle Sarrazin, de sortir de l’ombre les auteurs inconnus. Maitre d’œuvre, elle convainc ses concitoyens d’intégrer lors de leur fête des Patriotes un volet culturel dont les auteurs à compte d’auteur prendraient la parole. L’enthousiasme qui l’habite est contagieux. Il y a un peu plus d’un an, dans ce village pittoresque et patrimonial de Tilly, nommé ainsi par les gens qui l’habitent, situé sur les berges du fleuve Saint-Laurent à vingt-cinq de kilomètres de Québec, un comité de bénévoles, passionné d’écriture, se lance dans la grande aventure…

« Le projet accepté, le travail commence. Le comité organisateur s’organise et se forme d’une équipe de personnes qui se respectent et qui aiment travailler ensemble. »

Ils ont contribué au succès des Écrits de l’ombre : Esther Croft, écrivaine-marraine, Line Beauchanp, ministre de la Culture et des Communications, Françoise Gauthier, ministre du Tourisme, Yvon Vallières, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec et député de Richmond, Raymond Bachand, ministre du Développement économique de l’innovation et de l’Exportation, Carole Théberge, ministre de la Famille, des ainés et de la Condition féminine, Sylvie Roy, députée de Lotbinière, Michel Cauchon, maire, Rénald Mongrain, préfet, Jean-Michel Bordron, Directeur de la table agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches (TACA), Lucie Gobeil, directrice générale, Réseau Bilio de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ainsi que les partenaires d’affaires et généreux donateurs de la région.

« Au grand bonheur des auteurs, des conférenciers, des compteurs, des danseurs, des musiciens et des poètes animaient les temps libres. »

Léopold Castonguay, président de la commission scolaire des Navigateurs dans le coup, dans un concours littéraire 2005-2006, les jeunes étudiants du secondaire nous démontrent leur savoir-faire en rédigeant un Recueil de textes qu’ils intitulent (Mes escales culturelles). Chaque auteur a reçu un exemplaire en cadeau. Un vrai délice… Chaque auteur a aussi sa page descriptive dans un répertoire d’auteurs, un souvenir inestimable…

« Dans un premier temps, ils ciblent les hebdomadaires du Québec et lancent l’invitation aux auteurs de l’ombre. »

Je n’ai pas lu l’article dans mon hebdo; j’ai dû le manquer. Ma fille m’a fait parvenir l’info via L’information Régionale de Châteauguay et, sans hésitation, je me suis inscrite.

Wow ! Je vous salue chers organisateurs et auteurs que, puis-je dire de l’évènement, les qualificatifs me manquent… J’ai adoré et apprécié l’expérience; je suis impatiente de recommencer. J’ai rencontré et partagé lors de ce Festival en lumière avec les auteurs de l’ombre qui comme moi venaient des quatre coins de la province et plus encore : Bas St-Laurent, Capitale Nationale, Centre du Québec, Chaudière-Appalaches, Côte-Nord, Estrie, Laurentides-Lanaudières, Mauricie, Montérégie, Montréal, Outaouais, Saguenay Lac-Saint-Jean ainsi qu’une auteure du Nouveau-Brunswick.

Bravo gens de Tilly, ne nous lâchez pas; vous êtes précieux pour nous. (Graphie rectifiée)

Source :
Kathleen Potvin, romancière