Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Ados du primaire 11-12 ->

Pour Emilio, le cauchemar a commencé l’après-midi où sept soldats armés ont fait irruption dans sa classe pour emmener avec eux les élèves âgés de plus de dix ans.

La suite est une longue série de marches forcées dans l’humidité épaisse de la jungle, d’entraînements intensifs, de violence, de fuite, de peur, d’inquiétude et surtout d’oubli de soi pour survivre dans ces conditions effroyables.

Arme au poing, Emilio a arpenté la jungle en compagnie de ses frères et soeurs de combat pendant deux ans avant de tomber sous les balles lors d’un affrontement.

Cliquez sur l’illustration ci-dessous pour l’agrandir.

EXTRAIT

MA CIRTIQUE PERSONNELLE

Critique ou mise en garde ??

Cette histoire d’une malheureuse réalité peut sembler pénible à lire; on se demande si elle serait susceptible d’imprégner d’angoisse l’imaginaire d’un jeune lecteur trop sensible?

Pour ma part, je choisirais de le mettre entre les mains de mon jeune ado afin qu’il puisse apprendre comment ça se passe ailleurs, dans ces pays de guerres.

Je l’accompagnerais dans cette lecture et je le rassurerais mais il réaliserait toute la chance qu’il a de vivre au Québec. 

Je ne crois pas que placer les émotions de nos adolescents à l’abri des horreurs qui se passent ailleurs sur la planète est une bonne chose, tôt ou tard ils apprendront qu’on ne nait pas égaux.

Si cela pouvait leur permettre d’éprouver de la reconnaissance pour la belle vie mise à leur disponibilité en Amérique, j’y verrais un gain.

Mes adolescents sont maintenant adultes; ils ont appris au fil de leurs lectures et de leurs expériences personnelles à devenir équilibrés, mais aussi vraiment reconnaissants d’être ce qu’ils sont, de vivre ici plutôt que n’importe où ailleurs !

Télécharger la fiche pédagogique de ce livre en cliquant sur : Fiche d’activités.

Auteur


Détenteur d’une licence en philosophie, d’une maîtrise en travail social et d’un doctorat en sociologie, André Jacob a fait carrière dans l’enseignement universitaire à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Montréal.

Professeur invité un peu partout dans le monde, il se spécialise dans divers champs d’études tels que l’immigration, le racisme et le développement international.

Aussi artiste pluridisciplinaire, il a exposé dans plusieurs centres d’art et certaines de ses oeuvres font partie de quelques collections muséales.

Homme aux multiples talents, il a également publié plusieurs ouvrages académiques et littéraires pour lesquels il a reçu des prix prestigieux.

Il vit dans la région de Montréal.

Illustrations


Christine Delezenne
est née en 1965 à Orange, dans le sud de la France.

Après des études en arts visuels, elle perfectionne, par deux ans de voyages, ses intérêts pour les nouvelles technologies de l’image ainsi que pour les arts anciens. 

Dans ses compositions, elle intègre divers éléments : des dessins, des  textures, des collages et des photographies.

Son médium favori est la « nouvelle graphique » qui concilie ses intérêts pour le texte et l’image.

Les illustrations qu’elle crée sont saisissantes et porteuses d’émotions intenses.

En 2009, elle a reçu le prestigieux prix Elizabeth Cleaver, décerné par Ibby Canada pour les illustrations de La clé.

Elle vit actuellement à Würenlos, une petite ville tranquille située dans la Suisse alémanique germanophone, avec son mari et son fils Ulysse.

Collection Tourne-Pierre

Des albums qui font réfléchir et voyager.

Des fictions en proses ou en rimes, des thématiques audacieuses et actuelles… pour voir le monde autrement !

LE JOURNAL DE GUERRE D’ÉMILIO
Auteur : André Jacob
Illustrations : Christine Delezenne
Éditions : DE L’ISATIS
Collection : Tourne-Pierre
2013 – 66 pages – 17,95 $


Autres titres du même éditeur présentés chez Planète Québec :


Madeleine de Verchères – La combattante en jupons

Marie Guyart – Mère Marie de l’Incarnation

Marie Rollet, Mère de la Nouvelle-France

Jacques Cartier – Découvreur du Saint-Laurent

Arachnéa

Pour découvrir toutes les nouveautés de cet éditeur, cliquez sur l’image.

                ÉDITION DE L’ISATIS SUR FACEBOOK