Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Un livre qui dit tout haut ce que bien des gens pensent tout bas…

Les récentes transformations du Mouvement Desjardins ont remis en cause les bases coopératives du Mouvement, estime M. René Croteau.

Que s’est-il passé ?

Pourquoi ces changements de structures ont-ils été effectués ?

Quelles étaient les motivations de ceux qui se sont faits les promoteurs de ces changements et qui en sont responsables ?

Les résultats obtenus traduisent-ils réellement les objectifs qu’ils s’étaient fixés ?

Vieux routier de la coopération, René Croteau retrace les faits et gestes des responsables en portant une attention particulière à l’évaluation de la pertinence et de la justesse des arguments invoqués par les dirigeants pour appuyer leurs propositions de réorganisation.

Il compare ensuite ces propositions avec les principes coopératifs, ainsi qu’avec la pensée et l’oeuvre d’Alphonse Desjardins, pour conclure… ce que le titre de son ouvrage laisse entendre !

Un patrimoine coopératif défiguré et dénature intéressera toutes les personnes qui ont à coeur la coopération et le Mouvement Desjardins et l’idéal qu’ils représentent.

Il les aidera à comprendre comment, sous prétexte d’économie, de rajeunissement et de recherche d’une plus grande souplesse, d’une efficacité accrue et d’une modernisation indispensable, on en est arrivé, à l’occasion du centenaire de cette institution coopérative à caractère privé, à en saboter la nature même, à défigurer ses règles de fonctionnement démocratique et à en déposséder ses propriétaires, c’est-à-dire plus de cinq millions de membres… pratiquement chaque Québécois !

L’AUTEUR :

RENÉ CROTEAU, un des premiers titulaires d’une maîtrise en sciences sociales de l’Université Laval (1946) a consacré toute sa carrière au Mouvement Desjardins.

Entré au service de l’union régionale de Québec, comme inspecteur propagandiste, il a été appelé à y remplir diverses responsabilités jusqu’à celle de directeur général, de 1969 à 1973.

De 1973 à 1981, il a été directeur général de la Fédération provinciale.

Lorsque cette dernière est devenue la Confédération des Caisses populaires et d’économie Desjardins, il a assumé la fonction d’adjoint au président, de 1982 à 1986.

Comme retraité, il a accepté d’agir à titre de conseiller contractuel auprès du président du Mouvement, de 1987 à 1991.

Pendant toutes ces années, outre qu’il a occupé plusieurs postes d’administrateur dans différentes filiales du Mouvement de même que dans des organismes de son milieu, il a été chargé de divers dossiers stratégiques, particulièrement en informatique et dans les systèmes de paiements.

Son engagement envers la coopération et la promotion des valeurs qui en constituent la substance ont été les jalons dominants de toute sa vie professionnelle.

LE MOUVEMENT DESJARDINS 1997-2003.
UN PATRIMOINE COOPÉRATIF DÉFIGURÉ ET DÉNATURÉ
René Croteau
LES ÉDITIONS MultiMondes
Reliure souple
256 pages – 29,95$

LES ÉDITIONS MultiMondes