Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Psychologie et spiritualité ->

Le prince charmant et le héros : un seul et même personnage ?

Non.

Le héros évolue dans le domaine public, aspire à la reconnaissance narcissique, a besoin de dominer.

En revanche, le prince charmant appartient à la sphère de l’intime, est à l’écoute des autres, s’assume comme le fils de son père (le roi).

Cette distinction entre deux modèles masculins est l’une des clés du malentendu entre les femmes et les hommes : les femmes désirent un prince charmant, les hommes se pensent en héros.

Selon l’auteure, ces différentes conceptions de l’homme sont liées au développement narcissique et relationnel de chaque sexe dans son jeune âge.

La question du « prince charmant » montre son actualité avec le succès du « speed-dating ».

Ce livre offre une analyse psychologique des relations entre hommes et femmes accessible à tous.

L’AUTEURE :

GENEVIÈVE DJENATI, psychologue clinicienne et psychothérapeute de couple et de familles, est chargée de cours à l’université Paris V et chargée de la formation des psychologues scolaires à l’IUFM.

L’auteure de Psychanalyse des dessins animés (l’Archipel, 2001) constate la permanence de ce malentendu hommes-femmes et décortique ses ressorts et ses origines en s’appuyant sur la psychanalyse, la sociologie et l’étude des principaux personnages de l’imaginaire collectif. Fondé sur les témoignages, cet essai dresse un état des lieux des relations amoureuses au XXIe siècle.

LE PRINCE CHARMANT ET LE HÉROS
Geneviève Djénati
LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL
336 pages – 29,95 $