Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

L’amour au temps de l’apartheid

1958.

L’apartheid règne en Afrique du Sud.

Les parents de la jeune Koba, onze ans, membre d’une tribu du Kalahari, sont abattus sous ses yeux par deux Afrikaners, Étienne et André Marais.

Une scène qui traumatise Mannie, le neveu d’Étienne, présent lors de cette partie de chasse.

Recueillie par Marta, belle-soeur d’Étienne et mère de Mannie, Koba se laisse peu à peu apprivoiser tout en ayant conscience qu’elle est source de conflit entre Marta et son époux, dont les opinions divergent sur l’éducation à lui donner.

Mannie, de son côté, éprouve un fort sentiment de culpabilité à l’égard de Koba, qui n’empêche pourtant pas une amitié de naître entre les deux adolescents, jetant un pont fragile par-delà les différences raciales.

Mais, la réalité les rattrapera quand leur amitié – qui s’est au début instaurée grâce au troc : « Je te donne du sel ; tu me donnes du miel » – se transformera en amour, alors qu’ils sont encore tous deux mineurs…

Fondé sur des faits vrais (la « partie » de chasse, point de départ du roman, n’a rien d’imaginaire : les fermiers blancs pouvaient effectivement se procurer une licence pour éliminer les Bushmen coupables à leurs yeux d’avoir tué du gibier sur leurs terres), un roman qui fait prendre conscience des injustices subies par les tribus nomades tout en restituant la poésie de leur culture ancestrale (dialogues avec les esprits, rites initiatiques, cérémonies chamaniques…)

Une écriture sensible et différenciée selon que l’auteur se place du côté des Afrikaners (écriture analytique, pragmatique) ou des Bushmen (plus sinueuse, sensuelle), l’ensemble émaillé d’expressions dialictales, d’où le glossaire en fin d’ouvrage.

« Rares sont les romans qui nous entraînent avec un tel souffle au coeur du Kalahari . »

– The Herald

« Émouvant et envoûtant »

– Burton Mail

L’AUTEURE :

CANDI MILLER est née en Zambie en 1957. elle a deux ans quand ses parents s’établissent en Afrique du Sud, où elle passe son enfance et son adolescence. Elle a travaillé une dizaine d’années pour une agence de publicité en Afrique du Sud et aux états-Unis.

Elle réside depuis 17 ans en Angleterre avec son époux et leurs deux enfants.

Elle anime des ateliers d’écriture.

En 1994 – date à laquelle elle a l’idée de ce roman -, elle retourne passer six semaines dansle désert duKalahari à la rencontre de ses habitants.

Ce titre est son premier roman.

LE SEL ET LE MIEL
(Salt and Honey)
Candi Miller
Traduction Marie-Hélène Méjean-Bernaille
LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL
Collection Littérature étrangère
2008 – 262 pages – 29,95$ – 18,95€

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL