Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

L’EFFET CASIMIR

Psychanalyste à la retraite, Marthe âgée de 70 ans vit des jours tranquilles dans un vieux manoir, près du fleuve.

Trois de ses anciens patients, devenus au fil des ans ses amis et compagnons d’existence, habitent les pavillons de la propriété.

Son bonheur aurait pu être complet si l’homme de sa vie, le peintre Léo Arcand, ne l’avait quittée, cinq années auparavant, après quarante ans de vie commune.

Ce matin d’automne où débute le roman, Marthe prend une décision qui bouleversera, petit à petit, les habitudes de chacun et on verra tranquillement se déployer, se mouvoir l’univers de Marthe jusqu’au dénouement final.

Guy Verville propose un ton et des personnages différents de ce qu’il a écrit jusqu’à maintenant.

Qualifiée de roman tranquille par son auteur, cette oeuvre mêle, auss facilement que la vie elle-même, bonheurs et tristesses, réflexions et drôleries, personnages dramatiques et truculents.

Une histoire qui emprunte le rythme du fleuve sur les rives duquel elle prend place : calme et inexorable, parfois mouvementée, reflet toujours intense de la vie et des choses.

Titres déjà parus du même auteur :
Le Putain (Guernica, 1991), Crever mon fils (Les Herbes Rouges, 1994), La Vie dure (Varia, 1997)

L’EFFET CASIMIR
Guy Verville
LES ÉDITIONS VARIA
378 pages – 26,95 $