Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Si vos ancêtres sont venus au Québec avant le transport aérien, il y a de fortes probabilités qu’ils aient remonté les eaux du Saint-Laurent.

De ce fleuve, l’estuaire a sans contredit ma préférence, nous dit l’auteur.

Surtout ce tronçon que l’on nomme l’estuaire moyen — de l’île d’Orléans à l’embouchure du Saguenay.

S’y mélangent les eaux douces et salées, l’urbanité de la rive sud et le large maritime.

Et l’on y aperçoit une multitude d’îles fabuleuses : les Pèlerins, l’île Blanche, l’île Verte, l’île aux Lièvres, l’île aux Grues, les récifs de l’île aux Fraises…

Pays de brouillards et de vents iodés qui excitent la mémoire et les sens, suscitent histoires, contes et légendes.

Il y a vingt ans qu’il s’abandonne aux séductions du Kamouraska.

De là sont nées ces Dames à ne pas surprendre, mais que l’on ne saurait éviter.

CRITIQUE DE DOMINIQUE BLONDEAU

Titres de l’auteur présentés chez Planète Québec :

Cornes ou Les chèvres de Pan
Le chien de Dieu. Carnets 2000-2004
Propos pour Jacob
L’iceberg de Lou Morrison
Le bal des Dieux
Les Dames de l’Estuaire

L’AUTEUR : ALAIN GAGNON

D’une forte originalité thématique et formelle, Alain Gagnon a remporté à deux reprises le Prix fiction-roman du Salon du Livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean, soit en 1996 et en 1998, pour ses romans Sud et Thomas K (Pleine Lune).

Il a également remporté, à trois reprises, le Prix poésie du même Salon : en 2004, pour son recueil de poèmes Ces oiseaux de mémoire (Loup de Gouttière) ; en 2006, pour L’espace de la musique (Triptyque) ; et, en 2009, pour Les versets du pluriel (Triptyque).

Il a été le président fondateur de l’Association professionnelle des écrivains de la Sagamie (APES) et responsable du projet des collectifs Un Lac, un Fjord, 1, 2 et 3.

De novembre 2008 à décembre 2009, il a joué le rôle d’éditeur associé et de directeur littéraire aux Éditions de la Grenouille bleue, une maison liée aux Éditions du CRAM, qui se consacrait à la littérature québécoise.

De plus, depuis deux ans, Alain Gagnon anime, gère et alimente un blogue qui est devenu un véritable magazine littéraire : Le Chat Qui Louche. On y retrouve huit collaborateurs réguliers. Ce magazine électronique présente les œuvres (et des commentaires sur les œuvres) de peintres, de poètes, de penseurs et d’écrivains, ainsi que des extraits d’ouvrages parus ou à paraître.

Les Dames de l’Estuaire est son plus récent recueil de nouvelles, paru aussi chez Triptyque.

LES DAMES DE L’ESTUAIRE
Alain GAGNON
LES ÉDITIONS TRIPTYQUE
– nouvelles –
2013 – 153 pages – 20,00 $

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS TRIPTYQUE

Quelques titres de cet éditeur présentés chez Planète Québec

Les marges du désert
Carnet de Miserabilis le Qibis
Celle qui manque
Archiver l’anarchie. Le capital de 1969
Le Grand Glossaire du français de France. Mots, sens et expressions qui font défaut au français du Québec
Un roman grec
Fragments de l’instant
Les Dames de l’Estuaire