Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Peter et Evie, les enfants des époux Rose, une vingtaine d’années après la disparition tragique des époux Rose, dans leur superbe demeure transformée en champ de bataille, semblent avoir surmonté cette terrible épreuve, chacun à sa façon.

Devenue une optimiste inconditionnelle, Evie cherche une sublimation dans la gastronomie.

Quant à Peter, il a trouvé l’âme soeur en Victoria, qui lui a donné deux adorables enfants, élevés dans le respect des principes et la haine du mensonge.

Le meilleur des mondes possibles, juqu’au moment où survient un incident mineur.

Qui va se révéler n’être que le premier d’une longue série.

Un improbable – et terrifiant – atavisme poursuivrait-il les enfants des Rose ?

Publié par les Presses de la Cité en 1990 dans la défunte collection « Paniques », La Guerre des Rose avait été un beau succès d’édition, amplifié quatre ans plus tard par son adaptation au cinéma.

Michael Douglas et Kathleen Turner s’y livraient une lutte sans merci pour le partage de leurs (considérables) biens.

Un combat que Warren Adler menait à son terme logique : la mort des deux protagonistes.

Avec Les Enfants des Rose, il donne une suite très réussie à cette tragi-comédie stigmatisant toutes les boulimies américaines – de biens matériels, de nourriture, de sexe – et le matérialisme poussé à l’extrême.

LES ENFANTS DES ROSE
(The Children of the Roses)
Warren Adler
Traduction : Francine Siety
LES ÉDITIONS PRESSES DE LA CITÉ
396 pages – 29,95$

LES ÉDITIONS PRESSES DE LA CITÉ

Si vous n’avez pas lu ou vu «La Guerre des Rose», allez louer cette cassette ou DVD… ça vaut le coup !