Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Éloignée de sa famille depuis plus de vingt ans, Jewel n’a plus d’autre choix que de revenir sur ses terres natales.

Le restaurant italien familial, les tartes maison, les rires de ses sœurs… elle espère que tout ce monde de l’enfance lui ouvrira les bras.

Mais c’est aussi devoir affronter le regard impitoyable de son père qui s’est senti trahi par sa fille préférée.

Le retour au bercail lui semble la solution inespérée pour faire face aux difficultés qu’elle vit : un adolescent rebelle à élever seule, la perte de son appartement à New York…

C’est surtout pour aider son meilleur ami, Michael, très malade qui l’a soutenue durant ses années pénibles.

En faisant venir le frère de Michael pour qu’il puisse lui faire ses adieux, Jewel ne se doute pas qu’elle trouvera du même coup l’âme sœur et l’amour.

Roman aux odeurs, aux saveurs et aux émotions débordantes, c’est aussi celui des amours filiales et maternelles, et de celles qui mènent à la passion et à la trahison.

Une histoire actuelle à savourer page après page.

L’AUTEURE :

Auteure à succès aux États-Unis, BARBARA SAMUEL habite avec son mari et ses deux fils à Pueblo, au Colorado, où elle travaille à son prochain livre.

Les Olives de ma grand-mère est son premier roman traduit en langue française.

LES OLIVES DE MA GRAND-MÈRE
(No place like home)
Barbara Samuel
Traduction Lucie Ranger
LES ÉDITIONS FLAMMARION QUÉBEC
384 PAGES – 28,95 $

LES ÉDITIONS FLAMMARION QUÉBEC