Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

LES QUATRE FINS DERNIÈRES

L’horreur commence lorsque la petite Lucy Appleyard est enlevée chez sa nourrice par un sombre après-midi d’automne…

C’est comme si la fillette avait disparu dans un trou noir : ses parents n’ont pas la moindre nouvelle des ravisseurs et aucun indice ne permet à la police de se lancer sur une piste.

Jusqu’à ce qu’une main d’enfant soit retrouvée dans un cimetière…

Suivront d’autres découvertes macabres, toutes dans des lieux ayant un rapport avec la religion, qui laissent présager une fin atroce pour Lucy.

Face aux piétinements de l’enquête, quel espoir les parents de la fillette – un inspecteur de police à deux doigts d’être mis sur la touche et une femme appartenant au clergé anglican – ont-ils d’arrêter les forces du Mal et d’empêcher l’irréparable ?

Ce premier volume d’une trilogie intitulée « Requiem pour un ange » a été salué comme une magistrale réussite par les spécialistes anglo-saxons du roman policier.

Récemment publié en Allemagne, Les Quatre fins dernières y est devenu un best-seller.

L’AUTEUR :

« ANDREW TAYLOR a l’art de faire monter la tension au point que le plus endurci des amateurs de romans noirs – et je garantis que j’en suis un – en aura des cauchemars. »
Tobias Gohlis, Die Zeit

LES QUATRE FINS DERNIÈRES
Andrew Taylor
LES ÉDITIONS PRESSES DE LA CITÉ
Collection : Sang d’encre
372 pages – 29,95 $

Visitez leur site internet :
http://www.pressesdelacite.com