Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

1913.

Elsa Pendleton, orpheline depuis peu, quitte l’Angleterre avec sa soeur et son mari, anthropologue chargé d’étudier les colossales statues de l’île de Pâques, un des lieux les plus reculés du monde.

Elle renonce ainsi à Max, l’Allemand marié et père de famille avec lequel aucun avenir n’est envisageable.

Ce voyage, qui commence comme un devoir familial, va se transformer en une grande aventure : en aidant son mari, Elsa s’adonnera à ses propres recherches et trouvera un sens à sa vie.

Soixante ans plus tard, Greer Farraday, botaniste américaine spécialisée dans l’étude du pollen, se rend sur l’île de Pâques afin de prendre ses distances avec des souvenirs douloureux.

Elle doit faire le deuil de son passé, et surtout d’un amour trahi, avant de se tourner librement vers l’avenir.

Une série de révélations dévoilera le destin croisé de ces deux intrépides jeunes femmes, séparées par le temps mais liées par la passion, la trahison, et les mystères impénétrables de l’île de Pâques.

«Un des meilleurs romans de l’année ; il marque les débuts d’un jeune talent important.»

– Robert Stone.

«À l’instar des statues Moai de l’île de Pâques, ce roman est une prouesse impressionnante, sculptée de manière frappante.»

– The Times.

«Une réussite triomphale. »

– The Sunday Telegraph.

L’AUTEURE :

JENNIFER VANDERBES, vingt-neuf ans, est diplômée de l’université de Yale. Ce titre publié dans dix-huit pays, est son premier roman.

L’ÎLE DE PÂQUES
(Easter Island)
Jennifer Vanderbes
LES ÉDITIONS PLON
396 pages – 41,95$