Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Petit garçon déluré et romantique à la fois, Sébaste ne craint pas de s’affirmer devant sa mère ni de la critiquer.

Ses réflexions, tantôt drôles, tantôt tristes, nous rappellent que l’enfance est, plus souvent qu’on ne s’en souvient, tissée de blessures, d’émotions ravalées et de sursauts d’amour-propre.

En plus, vu que ma mère est grosse, elle pense que parce que je suis maigre, je suis moins intelligent. C’est pas vrai. C’est pas parce qu’on peut compter tous mes os quand je lève les bras et que je souris que je suis trop petit pour comprendre. C’est pas parce que je mange moins et que je m’essuie la bouche quand je mange que je peux pas comprendre que maman, elle aimait pas papa à cause des marmottes et des jours de poisson. J’ai assez perdu de cheveux comme ça pour savoir des affaires. Moi, je trouve que papa il faisait bien de dormir beaucoup. Au moins il pouvait rêver à d’autres choses que maman.

Une première œuvre, incontestablement prometteuse. Un texte qui, tout en baignant dans une atmosphère à la Réjean Ducharme, témoigne d’une attachante originalité.

Ils en ont dit :

Chantal Jolis Indicatif Présent
« [Un livre] écrit de façon magistrale!»
«Une découverte ! Un auteur à suivre.»

Michel Vézina – Ici
«Sébastien Chabot, qui signe ici son premier roman, arrive à articuler une voix intérieure si particulièrement liée à l’enfance qu’elle ne peut en aucun cas lui appartenir en propre. Avec l’enfant narrateur de Ma mère est une marmotte, il crée un personnage fort et cohérent, qu’un souffle unique et profondément «vrai» anime de la première à la dernière ligne.
Ma mère est une marmotte n’essaie pas de faire comprendre. Il fait vivre.»

Stéphane Despatie – Voir
«Ma mère est une marmotte est un livre réussi qui allie le drame lourd et la légèreté.
(…) Si le procédé rappelle un peu celui utilisé dans Le tambour de Günter Grass, Chabot a le mérite d’avoir créé une musique somme toute singulière, et surtout, l’ensemble demeure cohérent et impeccablement architecturé. (…) Tout est bien ciselé et on entre à merveille dans l’univers éclaté, parfois sadique et pourtant rebutant de cet enfant qui nous livre son point de vue sur sa famille, sa classe, les amies de sa mère, les poissons, les marmottes et les démonstrations de plats de plastique.
Malgré tout le côté sombre du livre, Ma mère est une marmotte regorge de moments drôles et poétiques. Prenant. »

Martin Larocque – Porte Ouverte
«Une réaction Batman. Wam ! Skapow ! Schwing ! Ça a été ça tout le long de la lecture. J’ai été renversé !(…)Je sens que Sébastien a parti une écriture importante.»

Raymond Cloutier – Porte Ouverte
«Ça fesse dans le dash !(…) Une écriture très engagée qui démarre et on veut voir la suite. »

Hélène Cantin – Sonnez les Matines !
«[Une] imagination fertile et [une] écriture audacieuse caractérisent la plume de Sébastien Chabot.»

L’AUTEUR :

SÉBASTIEN CHABOT, né dans la vallée de la Matapédia, a fait des études à l’Université du Québec à Rimouski et vit maintenant à Montréal.

MA MÈRE EST UNE MARMOTTE
Sébastien Chabot
LES ÉDITIONS POINT DE FUITE
2004 – 160 pages – 19,95$

LES ÉDITIONS POINT DE FUITE