Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Max, un adolescent timide et studieux, s’inquiète du bonheur de Marlou, ce petit garçon handicapé, en attente d’adoption, que sa famille avait accueilli pour un temps…

Il ne croyait pas être si attaché à l’enfant… Et pourtant…

Après un appel téléphonique à sa nouvelle famille, Max ressent la détresse de Marlou et, à partir de ce moment, met tout en oeuvre non seulement pour le revoir, malgré les interdits, mais pour découvrir le terrible secret qui fait de Marlou un enfant si triste…

Avec son dénouement surprenant et sa finale tout en tendresse, Max et le petit gars sans mots se révèle non seulement une oeuvre qui « s’écoute » comme une belle histoire, mais aussi un touchant témoignage de ce que l’amour, dans ce qu’il a de plus pur, peut faire.

Une écriture simple, directe, fluide; des dialogues d’un réalisme étonnant pour cette première publication de l’auteure qui nous offrira, à l’automne, deux romans pour enfants.

Et le « petit gars » ? …Il est maintenant papa d’un adolescent, dont il assume seul l’éducation depuis que l’enfant a 4 ans.

L’AUTEURE :

MONIQUE PERREAULT, originaire de Sainte-Irène, demeurant maintenant à Loretteville a, depuis toute petite, un rêve : valoriser ceux qu’elle appelle les moins chanceux. Cette femme extraordinaire qui, avec son époux, a adopté deux garçons handicapés, recueilli deux jeunes réfugiés asiatiques et une adolescente africaine nous offre ici un récit touchant, tiré d’un fait vécu.

MAX ET LE PETIT GARS SANS MOTS
Monique Perreault
MERLIN ÉDITEUR
154 pages – 19,99$

MERLIN ÉDITEUR

Une maison d’édition, qui aide les nouveaux auteurs à se faire connaître, et ce, à peu de frais et de façon originale.