Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Voici une femme que la vie ne peut pas contenir et qui cherche à s’en échapper sans y laisser sa peau.

Son écriture est une ébranlante explosion de délires surréels, de provocations sexuelles et d’angoisses existentielles.

Elle se penche vertigineusement sur un précipice de folie.

Mais, toujours au dernier instant, elle n’y succombe pas.

Elle flirte avec Dieu lui-même , « la crack-head maligne-maline-satine à qui 1000 hommes font l’amour derrière un rideau de verre ».

Elle subit la chirurgie des deux Pablos (Picasso et Neruda) et du sculpteur Maurice Gaudreau qui recomposent son anatomie : « Il a bien fallu recoudre mes yeux quelque
part. »
(Devinez où…)

J’attaquerai la réalité pour ne plus qu’elle
revienne
Ou, si elle devait me revenir, il faudrait
qu’elle me soit
totalement soumise

C’est parce que c’est tellement trop que finalement, c’est presque assez.

Il en fallait autant d’une écriture qui se veut intuition d’éternité.

« Sylvie Maria Filion hérite vraiment mais originalement de la manière surréaliste de Patrice Desbiens. Car ce qu’elle écrit est truffé d’observations impossibles, de souffrances indicibles et de comparaisons ahurissantes qu’on s’étonne de savoir familières alors même qu’on les trouve inouïes. Mais […] là où Patrice y va d’économie de moyens, qu’il cisèle, qu’il fait concis, Sylvie Maria Filion, elle, use d’un souffle qui fait dire ouf ! »

− Normand Renaud

L’AUTEURE :

SYLVIE MARIA FILION signe trois recueils de poésie, Les bonbons des horreurs et Petite chose à genoux, Le Musée des Lèvres et Métapholies.

Artiste multidisciplinaire, elle travaille comme
journaliste et rédactrice pigiste, ainsi que sur la scène théâtrale.

MON TEMPS D’ÉTERNITÉ
Sylvie Maria Filion
LES ÉDITIONS PRISE DE PAROLE
(Sudbury)
Collection Poésie
2008 – 179 pages – 18,95$

Partez à la découverte de tous les auteurs franco-ontariens publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS PRISE DE PAROLE