Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Dans Ma muse à moi, Montréal, l’auteur a célébré le bonheur de ses retrouvailles avec sa ville natale après un long exil de près d’un quart de siècle à Toronto.

Il nous invite maintenant à le suivre dans les rues et les quartiers de la ville où nostalgie, curiosité et fantaisie l’ont entraîné.

Ce faisant, nous découvrons ou redécouvrons Montréal à travers les yeux du « revenant » qu’il est.

« La Main, alias le boulevard Saint-Laurent,
En scindant la ville en « égales» moitiés,
délimite deux solitudes par l’histoire liées […]
L’une comme l’autre ont mis leur coeur à nu
Puis, de guerre lasse, se sont donné campos
Après s’être retournées et défiées du regard
Comme des chiens de faïence ; il est trop tard
Pour ressasser le passé, les choses ont changé.
Mais le boulevard St-Laurent, lui, à la mixité
Est demeuré fidèle, tour de Babel horizontale
au beau milieu de la multi-ethnie-cité boréale. »

L’AUTEUR :

ÉDOUARD BENIAK est né à Montréal en 1952.

Ce titre est le second volet d’une trilogie intitulée Confessions montréalaises, sa première aventure littéraire.

Ma muse à moi, Montréal
Montréal, de rues en quartiers

MONTRÉAL, DE RUES EN QUARTIERS
Édouard Beniak
LANCTÔT ÉDITEUR
Sur papier recyclé
2007 – 224 pages – 19,95$

LANCTÔT ÉDITEUR