Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Jamie croyait résoudre tous ses problèmes en acceptant de devenir mère porteuse.

Elle pourrait enfin rembourser ses dettes et financer ses études, tout en apportant le bonheur à un couple sans enfant, celui d’Amanda Hartmann, l’évangéliste charismatique à la tête de la plus importante organisation religieuse conservatrice des États-Unis.

Une « faiseuse » de Président !

Amanda persuade la jeune femme de s’installer, le temps de sa grossesse, dans son immense ranch texan isolé.

Sur place, quasiment prisonnière, Jamie comprend que, derrière les apparences, la famille Hartmann cache de graves secrets qui n’ont rien d’évangéliques.

Et qu’après la naissance, Amanda et son frère ont bien l’intention de se débarrasser d’elle.

Définitivement.

Désormais, Jamie n’a qu’une issue : échapper à la horde de tueurs lâchée sur elle et son bébé…

« Au cœur de l’actualité, un thriller à ronger tous ses
ongles. »

– Booklist

« L’héroïne de Ne tuez pas la mère porteuse, Jamie Long, est attachante. On tremble pour elle et on brûle de connaitre la suite pour découvrir le denouement de l’histoire… Ce livre est un thriller psychologique et un « page turner » dynamique qui ne nous laisse pas indifférent. »

– Jérôme, librairie Les Cyclades, Saint Cloud

L’AUTEURE

JUDITH HENRY-WALL, la nouvelle reine du roman à suspens, est l’auteur d’une dizaine de best sellers acclamés dans le monde entier.

NE TUEZ PAS LA MÈRE PORTEUSE
(The Surrogate)
Judith Henry-Wall
Traduction Julie Lauret
LES ÉDITIONS GUTENBERG
Collection Thriller
2008 – 374 pages – 29,95$ – 20,95€

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS GUTENBERG