Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

« La fille des Étoiles, fixée chez Blanche depuis l’avant-veille, flânait au soleil avec ses jumeaux, les petits Chef et Kimberly. L’après-midi battait son plein. Johnny était chez Jean-Marie, ravi d’avoir trouvé un moteur pour sa Pontiac. Violette pondait l’éditorial de son prochain numéro du Sexe controversé. Sentier Lumineux, magnifique à observer, affûtait son couteau à poisson. Jack sifflait dans un brin d’herbe. Bref, rien ne laissait présager les débuts d’une révolution qui, irrévocablement, allait bouleverser la marche de l’Histoire. »

Alors que les citoyens du Bord-de-l’Eau vivent un drame sans précédent, à savoir la rupture annoncée entre Maude et Johnny, ce qui signifierait le cas échéant rien de moins que la mort de l’Amour lui-même, pourquoi faut-il qu’un autre événement d’une aussi grave conséquence vienne bousculer leur quotidien.

Le vieil érable qui donne derrière le Lonely Teardrop Chinese Restaurant, dans la partie supérieure de l’épaule boisée, a été coupé net.

Ce geste d’une sauvagerie innommable provoque la colère de Maude et des anciennes Playmates.

Une coalition se noue qui aboutira à une Déclaration unilatérale de l’indépendance, un geste, nous rappelle le narrateur avec un à-propos évident, qui s’apparente à celui de « la guerre de Sécession entre le Nord et le Sud des États-Unis ».

Au Bord-de-l’Eau, il faut le savoir, chaque acte posé a une valeur fondatrice.

André Pronovost avec un doigté qui l’apparente à Marcel Pagnol par l’humour, le ton et l’humanité, nous présente le petit monde du Bord-de-l’Eau, là où chaque indicidu joue le rôle principal.

C’est le cas, bien sûr, de Maxime Lamouche, l’as reporter du Courrier local, mais aussi celui de Lassie, elle qui passe à tout moment de la joie à la tristesse, car on a beau appartenir à l’espèce canine, on n’en est pas pour autant sans émotions, nom d’un chien !

Titres de l’auteur présentés chez Planète Québec:

Que la lumière soit, et la musique fut
Plume de fauvette

L’AUTEUR :

ANDRÉ PRONOVOST est né à Saint-Vincent-de-Paul, au nord de Montréal, en 1941. Il possède une maîtrise en psychologie animale. En 1978, il a parcouru d’un bout à l’autre le sentier des Appalaches.

PLUME DE FAUVETTE
André Pronovost
XYZ ÉDITEUR
Collection Roman
2009 – 304 pages – 23,00$

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

XYZ ÉDITEUR

Titres chez cet éditeur présentés chez Planète Québec en 2009 dans la catégorie « Auteurs québécois – Littérature » :

Dina + Critique de Dominique Blondeau
Plume de fauvette