Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Le 26 août, au Château Ramezay à Montréal, la compagnie Kraft a remis les Prix du livre M. Christie, récompensant des ouvrages parus en 2003.

Deux cent quatre titres étaient en lice pour cette quinzième édition.

Dans la catégorie des albums s’adressant aux 0 – 7 ans, la bourse de 7500 $ a été partagée entre Dominique Demers, auteure, et Stéphane Poulin, illustrateur, pour le superbe L’oiseau des sables (Éd. Dominique et compagnie).

Dans la catégorie des livres pour les 8 – 11 ans, le prix est allé à Charlotte Gingras, auteure, et Stéphane Jorisch, illustrateur, pour le petit roman La boîte à bonheur (Éd. La courte échelle).
(Je n’ai pas de chronique pour ce titre)

Finalement, dans la catégorie des livres pour les 12 – 16 ans, c’est à nouveau Marie-Francine Hébert qui a gagné le Prix du livre M. Christie, pour Le ciel tombe à côté (Éd. Québec Amérique).

Soulignons que le jury avait aussi mis en nomination un album dans la catégorie 12 – 16 ans, le remarquable Nul poisson où aller de Marie-Francine Hébert et de l’illustratrice Janice Nadeau (Éd. les 400 coups).
(Je n’ai pas de chronique pour ce titre)

Le jury était présidé par M. Jean Wilson, de l’Université Ste-Anne en Nouvelle-Écosse, et constitué de M. Daniel Chouinard, de l’Université de Guelph, Mme Monique Noël-Gaudreault, de l’Université de Montréal, Mme Annick Laramée et M. Richard Ménard, tous deux enseignants.

Les lauréats et lauréates étaient tous présents ; très reconnaissants, ils ont unanimement souligné l’importance du Prix M. Christie et la nécessité que cette prestigieuse récompense continue d’être décernée.

M. Pierre Stoycheff, de la division commerciale du Québec chez Kraft, ne s’est pas prononcé sur cette question de continuité mais a affirmé que rien à ce jour n’indiquait que la commandite du Prix serait abandonnée.

De gauche à droite : Stéphane Poulin, Marie-Francine Hébert, Charlotte Gingras, Stéphane Jorisch, Dominique Demers.

Source :

LURELU