Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Psychologie et spiritualité ->

Notre vie émotive est une sorte de « respiration » qui voit l’ego, alternativement, prendre de l’expansion (jouir), puis se contracter (souffrir). Une très grande partie de notre souffrance pourrait disparaître si seulement nous pouvions accepter cette alternance naturelle.

Suite au suicide de son père, une femme se questionne à savoir s’il aurait été possible d’éviter qu’un tel événement tragique se produise.

Elle se demande ce qui serait advenu si son père avait su souffrir…

CLAUDE LECLERC, psychologue est touché par cette
« lettre ouverte » et réalise du coup qu’une grande partie de sa vie personnelle et professionnelle a été consacrée à faire précisément l’apprentissage de l’« l’art de souffrir » et à le transmettre.

Il entreprend de systématiser sa pensée, son expérience, et de mettre au point un guide pratique s’adressant à toute personne qui souffre – à tous, donc.

Car il ne s’agit pas seulement de grandes souffrances, mais aussi des nombreuses frustrations du quotidien.

Il démonte donc pour nous cette mécanique de la souffrance jusque dans ses moindres détails et nous enseigne des méthodes pratiques pour y faire face de façon sereine, en cessant d’y résister et en lui faisant une place dans notre conscience, dans notre coeur.

Et si apprendre à souffrir n’était pas différent d’apprendre à aimer, d’apprendre à vivre heureux ?

Et si la lumière ne se trouvait pas seulement au bout du tunnel mais nous accompagnait tout au long de notre traversée ?

Voici un livre important qui pose un regard clair et lucide sur un aspect incontournable de la vie, et qui deviendra vite un compagnon de route indispensable.

Critique d’Uparathi

LE TUNNEL ET LA LUMIÈRE
Claude Leclerc
LES ÉDITIONS DU ROSEAU
2006 – 191 pages – 19,95$

LES ÉDITIONS DU ROSEAU