Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) tient une résidence de traduction à Montréal du 6 au 14 novembre. Pour l’occasion, le CEAD reçoit des dramaturges et des traducteurs originaires du Québec, de l’Alberta et des États-Unis.

Le dramaturge Michel Ouellette travaillera sur une version française de la pièce The Blue Light de l’auteure albertaine Mieko Ouchi. De son côté, Nathalie Boisvert traduira le texte Substitution de l’Américain Anton Dudley. Finalement, la traductrice new-yorkaise Judith Miller finalisera la version anglaise de la pièce L’Énéide du Québécois Olivier Kemeid.

La résidence de traduction vise à favoriser les échanges entre traducteurs et auteurs, tout en bénéficiant du soutien d’un traducteur d’expérience. Elle est aussi l’occasion d’ouvrir le dialogue sur la question de la traduction des textes dramatiques contemporains.

René Gingras, auteur (Syncope, Le facteur réalité, Jacynthe, de Laval) et traducteur émérite (Shakespeare, Tchekhov, Pinter), accompagnera les traducteurs invités dans leur travail. Marie-Christine Lesage, responsable du développement international et de la diffusion en langues étrangères au CEAD, agira à titre de coordonnatrice de l’événement.

La résidence se terminera par une mise en lecture d’extraits des textes traduits ; ces lectures se dérouleront dans la salle de répétitions du Playwrights’ Workshop. En janvier et en mars 2009, le CEAD organisera la mise en lecture publique des traductions complétées de The Blue Light, Substitution et L’Énéide.

Le Centre des auteurs dramatiques remercie ses partenaires, le Playwrights’ Workshop, le Banff Center for the Arts (Alberta), et le Lark Play Center (New York).

Pour information :
Marc Drouin
Directeur général
COURRIEL