Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

SAMOURAÏ

1861, le Révérend Cromwell, Matthew Stark et Emily Gibson, des missionnaires américains venus répandre la parole du Christ, débarquent à Edo au Japon, à l’invitation du jeune Seigneur Genji.

Le révérend est assassiné à son arrivée et le tueur réussit à fuir.

On ignore si la balle lui était vraiment destinée ou si elle était pour le Seigneur Genji qui compte de nombreux ennemis chez les ultra-conservateurs, notamment le chef de la police, Kawakami.

Le Japon, coupé du monde pendant près de deux siècles, est encore sous l’emprise féodale des samouraïs et est une terre régie par un code et une étiquette très stricts où les querelles ancestrales semblent ne jamais devoir finir.

La ville est attaquée et le palais de Genji détruit, obligeant le Seigneur et sa suite à fuir dans un long périple à travers les montagnes.

Périple qui sera mouvementé puisque le jeune aristocrate est entouré de traîtres: Sohaku et Kudo, ses principaux conseillers, ont rallié la cause du Shogun et complotent de l’assassiner et Heiko, la belle geisha qui partage sa couche, est une espionne à la solde du chef de la police.

À travers leurs péripéties, le jeune Seigneur et ses hôtes étrangers devront surmonter leurs préjugés et un amour très fort, allégorie de l’avènement du monde moderne, naîtra, bouleversant l’existence de Genji et de la jeune Émily.

Un fabuleux récit d’aventures tout en finesse, révélant les mystères, le raffinement et la férocité guerrière de la civilisation extrême-orientale.

SAMOURAÏ met également en vis-à-vis deux cultures, celle du Japon et celle des États-Unis, qui sont tout compte fait pas si éloignées l’une de l’autre.

L’AUTEUR :

TAKASHI MATSUOKA est né au Japon mais de nationalité américaine et est physicien de formation. Il signe ici son premier roman.

SAMOURAÏ
Takashi Matsuoka
LES ÉDITIONS PRESSES DE LA CITÉ
461 pages – 24,95 $

Visitez leur site internet :

http://www.pressesdelacite.com