Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Construit comme un tableau à volets multiples, ce roman d’ANDRÉE DANDURAND raconte en de courts épisodes les vies parallèles et cahoteuses de Nadia Eskerembar, une jeune artiste-peintre latino-américaine, en rupture avec sa famille et son amant, et celle de Rosalia Gomez, une domestique originaire des Andes.

Elles ont quitté, pour des raisons bien différentes, l’âpreté désertique des hauts plateaux andins pour venir s’installer à Montréal.

Que vont-elles trouver ici qu’elles ne connaissaient pas ?

Par le biais de retours en arrière fréquents, Andrée Dandurand dépeint l’évolution et l’épanouissement de ces femmes que tout oppose : leur milieu d’origine, leur trajectoire, leur histoire de vie et leurs occupations.

Mais au-delà de ces différences les unissent un même goût féroce de vivre et l’envie de rompre avec le passé.

Plus qu’une terre étrangère, plus qu’un déracinement et un exil, Montréal leur apparaît comme le premier véritable lieu de leur liberté.

Roman de ruptures et de recommencements, Sous la peau des arbres fait le récit du moment, à la fois douloureux et exaltant, où tout bascule dans une vie.

Un beau roman intimiste, dont la maîtrise de l’écriture et la justesse du ton procurent un réel plaisir de lecture.

L’AUTEURE :

Née à Chicoutimi, ANDRÉE DANDURAND a étudié à la faculté des lettres de l’Université de Montréal et à la Sorbonne en sociologie de la littérature.

Elle a travaillé tour à tour dans le domaine de l’information, du cinéma, de l’éducation et de la culture.

S’inspirant d’une recherche menée au début des années 1980 au Québec et aux États-Unis, elle a publié en 1993 son premier roman, Les carnets de David Thomas.

De plus, elle a travaillé pendant plusieurs années dans diverses capitales latino-américaines à titre de journaliste.

En 1999, elle publiait un second roman, Les chemins de la mer.

SOUS LA PEAU DES ARBRES
Andrée Dandurand
VLB ÉDITEUR
192 pages – 21,95 $

VLB ÉDITEUR