Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Depuis sa naissance dans les draps d’une buanderie de prison, Fugue Malrot a le goût de la mort.

Elle poursuit une seule quête : s’enlever la vie.

Mais elle survit, chaque fois, malgré elle.

On la retrouve donc enfermée dans un institut psychiatrique où elle rencontre un docteur qui tentera de lui insuffler l’espoir.

Petit traité contre les mauvais usages de la psychanalyse, SPARADRAP est un récit en clair-obscur.

Décidément, le troisième millénaire est l’ère de l’analyse.

Les psy de toutes sortes pullulent à une époque où même les animaux domestiques ont leur psychologue.

Mais on commence tout juste à se poser des questions comme : Une analyse prolongée peut-elle être néfaste ?

C’est la question que pose le numéro hors-série du Nouvel Observateur de janvier intitulé La psychanalyse en procès.

Dans SPARADRAP, le personnage principal est victime d’acharnement psychanalytique.

On l’a allongé sur un divan de psychanalyste dès qu’elle était en âge de parler.

Elle honni les surdoses d’anti-dépresseurs, les nouvelles pilules du bonheur, que prescrivent les médecins souriants.

Elle lutte contre le système.

L’AUTEURE :

MARIE-CHANTALE GARIÉPY est née à Montréal en 1975 d’un père pathologiste pyrotechnicien et d’une mère correctrice œnologue.

Elle aime les hélicoptères, le trapèze, les cours d’école, les feux d’artifice, les Saab 900 et les mas provençaux.

Sparadrap a été écrit en écoutant la musique de Johnny Cash.

Marie-Chantal Gariépy est animatrice d’une émission hebdomadaire à Radio Centre-ville, Emcie’s Luscious Bubble. Adjointe aux communications Société des arts technologiques (SAT). Rédactrice en chef, Ego magazine(design). Scénariste de deux courts métrages : Duo de Guy Lampron, production Serial Dreamer (2001), Et si…l’espace d’un instant, de Fabrice Barriliet.

SPARADRAP
Marie-chantale Gariépy
LES ÉDITIONS MARCHAND DE FEUILLES
2005 – 152 pages – 17,95$

LES ÉDITIONS MARCHAND DE FEUILLES