Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Enfants 9/12 ->

Miss Bigoudis a l’excellente idée de perdre connaissance.

Joe, sur sa chaise, vient de passer du gris tourtière au gris charbon.

L’Italienne est déjà à genoux face à une sécheuse, agitée de tremblements.

Reste le macho et moi.

Des feux rouges et bleus se mettent à tournoyer dans la fenêtre givrée.

L’horreur de la situation m’apparaît enfin.

Il est huit heures du soir, il fait noir.

Nous sommes pris en otage dans une buanderette.

Faut l’faire !

… C’est drôle comme la vie s’obstine à remettre sur le même chemin des gens qu’un univers aurait dû séparer.

Ça doit être cela le destin.

La vie est un cycle. Un cycle de lavage, et pas toujours délicat.

Le cycle de lavage, le cycle de la vie. Tout ce qui est propre finit par se salir. C’est un éternel recommencement.

Ce fameux soir de décembre, bien malin celui qui aurait pu déceler le fil conducteurunissant l’agresseur à ses victimes.

Ce livre est présenté, de façon fantaisiste, dans un élégant boîtier suggérant une boîte de poudre à lessive.

UN ROMAN SAVON
Geneviève Lemieux
SOULIÈRES ÉDITEUR
Collection Graffiti no 34
2006 – 152 pages – 12,95$

SOULIÈRES ÉDITEUR