Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Ce titre est le premier recueil de poèmes d’Éric Gougeon, qui habite la région de Montréal où il pratique le métier de libraire

Composé de six mouvements à la façon d’une pièce musicale, le recueil propose d’abord de placer « le rythme parmi les images, / là où le reflet dépose un peu de sens ».

Ensuite, l’auteur initie une démarche vers le monde extérieur, celui qui se recompose à travers un tableau ou une photo, ou celui que le cinéma nous redonne ; celui qu’on se fabrique dans l’intimité ou celui que la mémoire nous offre en tant qu’Histoire.

Et le poète interroge: quel sens donner à tout cela ?

Le monde craque,
vulnérable dans sa répétition.

Le temps remonte la mécanique des images

Et, au point de convergence, entre l’individu et l’univers devant lui, « la lumière fige dans l’attente, / à moins que ce soit l’inverse », le poète, cherchant à prendre à témoin, doit faire un aveu : « Je parle à des autistes. »

En mots touchants, « chaque tendon » relié « aux visions » qu’il perçoit, le poète soumet son constat :

Chacun se débrouille seul.
L’espoir se défait dans une image scellée

Il faudra donc s’entêter, nous dit-il, et poursuivre la démarche.

UNE ÉPINE SOUS LA PAUPIÈRE
Éric Gougeon
LES ÉDITIONS ÉCRITS DES FORGES
2007 – 66 pages – 10,00$

Plusieurs autres poètes à découvrir sur le site :

LES ÉDITIONS ÉCRITS DES FORGES