Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Montréal, 1943.

En ces années de guerre et de restrictions, Lucie Bélanger, vingt ans, rêve de liberté et d’émancipation.

Sous l’emprise d’un père tyrannique qui la confine à demeure, Lucie fourbit « ses armes ».

Afin de pouvoir gagner sa vie et être indépendante, elle passe les mois qui la séparent de son vingt et unième anniversaire à apprendre un métier en cachette de son père, aidée dans cette entreprise par sa mère, qui lui paie des cours de secrétariat, de Giuseppe, le vieux photographe italien, et de son amie Jacinthe.

Fiancée contre son gré à l’âge de seize ans, cette jeune femme pleine d’idéaux romantiques sera rapidement confrontée aux aléas d’une vie qui ne fait pas de cadeau.

Le savant plan concocté par Lucie ne fonctionnera pas tel que prévu…

Pour quitter l’enfance, elle devra aussi quitter l’innocence.

Avec ce septième roman, Maryse Rouy nous propose une belle reconstitution du Québec des années 1940 à travers le destin d’une héroïne touchante, inventive et courageuse face à l’adversité.

Le premier tome d’un grand roman historique qui se dévore littéralement : vivement la suite !

L’AUTEURE :

Depuis son arrivée au Québec, en 1975, MARYSE ROUY habite Montréal et exerce le métier d’enseignante. Son intérêt pour le Moyen Âge et la littérature courtoise devient, au fil des lectures, une passion qui la conduit à faire une maîtrise en sciences médiévales à l’Université de Montréal.

Pour son septième roman à Québec Amérique, l’auteure nous offre une oeuvre contemporaine : l’histoire d’une femme forte et déterminée qui usera de la Deuxième Guerre comme tremplin afin de vivre sa vie comme elle l’entend.

Ce que la critique a dit de ses livres :

« Les Jardins d’Auralie dessine l’édifiant portrait d’une femme qui doit se battre pour être elle-même. »

– Marie Labrecque, Amazon.ca à propos des Jardins d’Auralie

CRITIQUE D’UPARATHI ****

« Comme dans ses romans précédents, Maryse Rouy raconte ici les choses simplement, par l’intermédiaire d’une écriture vive et vivante, avec le souci du détail qui laisse deviner son érudition, mais sans jamais tomber dans la plate leçon d’histoire. »

– Sonia Sarfati , La Presse à propos d’Au nom de Compostel le

CRITIQUE D’UPARATHI ****

« L’oeuvre de Mme Rouy n’est pas qu’une belle histoire, elle est le miroir de notre héritage culturel. »

– Marie-Paule Villeneuve , Le Droit à propos de Mary l ‘Irlandaise

« Maryse Rouy nous transporte avec bonheur au temps des troubadours, des tournois et de l’amour courtois. Un roman savoureux qui nous plonge en plein Moyen Âge. »

-Suzanne Décarie , Femme Plus à propos de Guilhèm ou les Enfances d’un chevalier

« Maryse Rouy a du talent pour raconter de belles histoires de chevaliers et de nobles dames sans tomber dans le sentimentalisme, mais insufflant juste assez de romantisme pour plaire au grand public. […] Cet équilibre entre l’aspect divertissant et didactique de l’écriture fait tout le plaisir de ses romans. »

– Pascale Navarro, Voir à propos d’Azalaïs ou la Vie courtoise

UNE JEUNE FEMME EN GUERRE
TOME 1 : ÉTÉ 1943 – PRINTEMPS 1944
Maryse Rouy
LES ÉDITIONS QUÉBEC AMÉRIQUE
Collection : « Littérature d’Amérique »
2007 – 328 pages – 24,95$

Vous pourrez retrouver tous ses titres sur le site :

LES ÉDITIONS QUÉBEC AMÉRIQUE

TITRES DE CETTE AUTEURE PARUS CHEZ CET ÉDITEUR :

Les Jardins d’Auralie, Coll. « Tous continents »

Au nom de Compostelle,
Coll. « Tous continents »

Azalaïs ou la Vie courtoise,
Coll. « Compact »

Mary l’Irlandaise,
Coll. « Compact »

Les Bourgeois de Minerve,
Coll. « Tous continents »

Guilhèm ou les Enfances d’un chevalier,
Coll. « Tous continents »