Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Célibataire, belle, libre et indépendante, Judith est pourtant peu sûre d’elle et pleine de doutes : à trente-six ans, elle n’a toujours pas trouvé l’amour.

Jusqu’au jour où elle croise, dans un supermarché, le chemin de Hannes… qui lui marche sur le pied.

L’incident est banal et l’histoire pourrait bien s’arrêter là, mais Hannes fait très vite irruption dans le magasin de lampes de Judith.

Avec des discours enflammés et des attentions de tous les instants, il ne tarde pas à s’immiscer aussi dans sa vie.

Car même s’il est un peu envahissant, Hannes est un homme parfait, le rêve de toute belle-mère, à en croire ses proches et ses amis.

Toutefois, l’amour tourne bientôt à l’obsession et l’idylle au cauchemar, et Judith étouffe dans cette relation possessive.

Elle tente bien de rompre, mais Hannes sait se montrer tenace – peut-être même un peu trop pour être honnête – et absent, il est plus que jamais présent et la poursuit jusque dans ses rêves…

Titres de l’auteur présentés chez Planète Québec :

La septième vague
Quand souffle le vent du nord
À toi pour l’éternité


L’AUTEUR :

DANIEL GLATTAUER, né à Vienne en 1960, écrit depuis 1989 des chroniques politiques et judiciaires pour le journal Der Standaard. Il est l’auteur de Quand souffle le vent du nord (Grasset, 2010), et de La septième vague (Grasset, 2011) qui ont séduit les critiques et plus de deux millions et demi de lecteurs.

À TOI POUR L’ÉTERNITÉ
Daniel Grattauer
traduit de l’allemand Anne-Sophie Anglaret
LES ÉDITIONS GRASSET
Roman étranger
Couverture sous jaquette
2013 – 264 pages – 27.95 $ – 17,90 £

Visitez leur site internet pour retrouver une foule d’autres livres passionnants :

LES ÉDITIONS GRASSET

Quelques titres chez cet éditeur présentés chez Planète

Une place à prendre
Les désorientés
Opération Arès
Joyeux Noël
Méduse bleue
L’espion
Ne réveillez pas le diable qui dort
Le monde soleil
Broken
À toi pour l’éternité