Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Avard chronique : déviation du regard qui provoque un état d’esprit subversif. Le malade subit alors une enflure du sens critique par rapport au monde qui l’entoure.

Rappelons-nous.

Autrefois, il était normal d’assister à la défécation d’un roi.

En 1895, on condamna Oscar Wilde aux travaux forcés parce qu’il était homosexuel.

Au début du xxe siècle, un orang-outang partageait sa cage avec un Pygmée au zoo de New York.

Jusqu’en 1940, les femmes québécoises n’avaient pas le droit de vote.

Hier, on se génocidait à qui mieux mieux en Afrique.

Aujourd’hui, le Canada croit aider en faisant la guerre.

Remettre en question l’ordre établi est un acte citoyen.

Cette contestation se nourrit de l’espoir que notre époque est moins heureuse que celle de demain.

Par des billets choisis parmi les chroniques rédigées par Avard pour divers événements ou publications, découvrez notre monde autrement.

La lecture d’un texte chaque soir, avant de s’endormir, éveille l’esprit à une graduelle et séditieuse lucidité.

Contester la bêtise ambiante constitue un premier signe de guérison.

L’AUTEUR :

FRANÇOIS AVARD est l’auteur des meilleurs romans, le scénariste des meilleures émissions de télévision, ainsi que scripteur pour les meilleurs humoristes.

Le reste du temps, il est plutôt poche.

Le jour de sa scéance photo pour ce livre, il avait un gros bouton sur le nez.

AVARD CHRONIQUE
François Avard
Préface Pierre Falardeau
Illustrations Vincent Beauchemin
LES ÉDITIONS LES INTOUCHABLES
2008 – 336 pages – 19,95$

Découvrez tous les auteurs publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS LES INTOUCHABLES

Titres de cet auteur présentés chez Planète Québec :

Pour de vrai
Bancs publics – un texte)
L’esprit de bottine
Les Uniques
Avard Chronique