Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

BLACK-OUT

Kat Bronsky, agent du FBI, participe à Hong Kong à une conférence sur le terrorisme international lorsqu’elle est abordée par un journaliste, Robert MacCabe.

Un de ses amis, explique Mac Cabe, vient d’être assassiné à cause des renseignements qu’il détenait sur deux catastrophes aériennes récentes et inexpliquées.

Ces renseignements sont dans un ordinateur, actuellement entre les mains de Mac Cabe, qui se sent donc menacé, lui aussi.

Kat Bronsky commence par douter, mais lorsque l’avion pour les États-Unis dans lequel Mac Cabe avait pris place s’écrase dans la jungle vietnamienne – vous aurez naturellement vécu l’épisode en direct, dans l’avion – elle se lance dans l’aventure.

Ce crash-là a apparemment laissé quelques survivants.

Elle les retrouve.

Commence alors une course poursuite entre un groupe de tueurs et Bronksy accompagnée des rescapés – dont Mac Cabe…

John Nance a cette fois enrichi son roman aérien-catastrophe d’un suspense « terrestre » tout aussi haletant.

Dans la veine aérienne, l’atterrissage d’urgence de l’avion privé de radar et de toute signalisation, entre les mains d’un pilote aveugle guidé par un garçon de 15 ans qui ne connaît le pilotage que sur son écran d’ordinateur, est un morceau d’anthologie.

BLACK-OUT
John Nance
LES ÉDITIONS ALBIN MICHEL
450 pages – 29,95 $