Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Après la présentation, en Belgique, à Montréal et en France, de son spectacle Une collection de lumières et la tournée organisée par la Maison de la poésie de Montréal, qui a conduit un groupe de poètes québécois à Grenoble, à Lyon, à Rennes et à Paris, Louise Warren a au programme pour sa rentrée, trois livres et un catalogue d’exposition !

Voici donc la réédition de son essai Bleu de Delft. Archives de solitude.

Publié aux éditions Trait d’union en 2001 et finaliste du prix Victor-Barbeau de l’année 2002, Bleu de Delft ouvre l’atelier de la poète.

Il est constitué des textes tantôt très brefs, tantôt occupant plusieurs pages, chacun étant rattaché à un mot qui lui donne son titre, et présentés en ordre alphabétique.

Le tout propose une suite de réflexions, de commentaires et de textes poétiques, que le lecteur reçoit comme une méditation intime et très lumineuse.

Abordant différents thèmes comme la solitude, le deuil, la création, le langage, les mots – leur sens, leur sonorité, leur pouvoir – et différentes oeuvres de peintres et d’écrivains (c’est dans ce livre que Louise Warren écrit pour la premère fois sur le peintre Alexandre Hollan et la romancière Michèle Desbordes), se penchant sur les mots de la peinture, elle nous invite à consulter son inventaire personnel, à visiter ses lieux de création.

L’AUTEURE :

Née à Montréal en 1956, LOUISE WARREN est poète et essayiste. De nombreux prix et mentions ont salué son œuvre qui compte plus de vingt titres. Avec Bleu de Delft, Louise Warren inaugurait en 2001 la série de ses « archives ».
Objets du monde. Archives du vivant a suivi en 2005, chez VLB éditeur dans la collection Le soi et l’autre.

Vous pouvez visiter son site personnel : LOUISE WARREN

BLEU DE DELFT. ARCHIVES DE SOLITUDE
Louise Warren
LES ÉDITIONS TYPO
Collection Essai
2006 – 136 pages – 16,95$

LES ÉDITIONS TYPO