Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Ces pages révèlent ou confirment, sources à l’appui :

* que George W. Bush a été condamné en 1972 pour détention de cocaïne et qu’on en a fait disparaître toute trace dans les archives ;

* qu’il a échappé au Viêtnam en étant par faveur incorporé à la Garde nationale aérienne, malgré une liste d’attente de 100 000 personnes ;

* qu’il a été en relations d’affaires avec la famille d’Oussama Ben Laden.

Vous découvrirez aussi :

* comment il a gouverné son État au seul profit de ses riches alliés «donnateurs»;

* comment il a réussi à faire perdre beaucoup d’argent à ses sociétés successives avant que, chaque fois, des «amis » bienveillants les rachètent ;

* comment a été fabriquée de toutes pièces son ascension politique en forme de hold-up sur la Maison-Blanche…

BUSH L’IMPOSTEUR : un ouvrage de référence, et un best-seller à hauts risques. D’abord retiré des ventes, puis réédité malgré cet abus de pouvoir, il a valu à son auteur une campagne de dénigrement et de nombreuses menaces.

Finalement, JAMES H. HATFIELD a été retrouvé mort dans un motel.

Conclusion de la police : suicide

VOUS NE POURREZ PLUS REGARDER DU MÊME OEIL G.W.BUSH NI LA «DÉMOCRATIE AMÉRICAINE» APRÈS CETTE LECTURE.

BUSH L’IMPOSTEUR
James H. Hatfield
LES ÉDITIONS MICHEL LAFON
506 pages – 24,95 $