Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

« Le prix du lard a baissé. La mystique va monter ! »

Les mots s’usent au rythme de leur circulation.

Leur sens, au départ si précis, perdent vite cet avantage dans le va et vient du bouche en bouche pour devenir à la longue vagues et imprécis.

On dit alors que les mots sont galvaudés, c’est-à-dire qu’à force de prétendre tout exprimer, ils finissent par ne plus rien signifier.

Tel est le cas du surnaturel.

Les mots qui le désignent dans le discours populaire, voire savant, sont interchangeables à l’envi : on emploiera volontiers surnaturel, fantastique, merveilleux, féerique, miraculeux, magique, etc., sans toujours se préoccuper de la réalité circonscrite par eux.

Du surnaturel se propose justement de rendre à chacun son dû et, au premier chef, à chaque terme son sens.

Ainsi, quelle réalité irréductible recouvre le fantastique dont ne peut rendre compte le merveilleux ?

En quoi le féerique diffère-t-il du miraculeux, et ce dernier se distingue-t-il du magique ?

Y aurait-il une catégorie générale – le surnaturel – pour laquelle les autres désignations feraient figure de cas particuliers ?

Le surnaturel est une catégorie de la sensibilité esthétique autant qu’une réalité inhabituelle qui heurte la conscience et l’amène à envisager une possible transcendance.

Le surnaturel s’apparente autant au réel qu’à l’imaginaire .

Mais l’homme produit-il ce surnaturel ou en est-il la production ?

Voila autant de questions qu’aborde Du surnaturel, un ouvrage qui ne devrait donc laisser personne indifférent.

Car la croyance est à l’ordre du jour.

Malgré le fléchissement de la pratique religieuse, la foi est une valeur à la hausse.

Tel est le paradoxe de notre époque !

En remontant le cours de l’histoire littéraire, par le biais des contes notamment, BERTRAND BERGERON nous entraîne dans un univers troublant parce qu’hallucinant.

Son essai, qui se lit comme un conte lein de rebondissements, est une réflexion sagace sur notre modernité.

TITRES DE L’AUTEUR :

Contes, légendes et récits du Bas-du-Fleuve – 1. Les Temps sauvages + Critique d’Uparathi
Contes, légendes et récits du Saguenay-Lac-Saint-Jean
Du surnaturel

DU SURNATUREL
Bertrand Bergeron
LES ÉDITIONS TROIS-PISTOLES
Collection Essai
+ Organigramme d’une écologie du surnaturel
2006 – 280 pages – 29,95$