Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Giroud a tout écrit sur Françoise.

Au fil des années, elle a publié des articles, des portraits, des romans, des biographies à succès ; mais rarement journaliste aura mis tant de soin, de livre en livre, à se raconter soi-même, à décrire son parcours et son monde.

Ainsi elle a constitué son effigie, construit sa statue, elle l’a affinée avec ses mots, masquant à l’occasion fêlures et fissures, tout ce que la vie charrie et qu’elle a voulu enfouir au plus profond.

Longtemps elle nous a accompagnés de la sorte, séduisante et caustique, masque parfait, intimidant et toujours souriant d’une certaine réussite au féminin.

Je suis partie à la découverte de la véritable Françoise Giroud.

Avec infiniment de respect, d’admiration, d’affection, même, mais aussi avec l’exigence qu’elle manifesta si constamment à l’égard des autres.

J’ai retrouvé bien sûr la grande journaliste, celle qui, sans relâche ni lâcheté, le temps d’un très long parcours, sut mieux que personne décrire ses contemporains et analyser l’air du temps.

J’ai aussi compris une autre histoire, celle d’une femme venue de loin qui, surmontant l’humiliation, la souffrance et les préjugés, voulut coûte que coûte réaliser son rêve : atteindre une sorte d’excellence à la française.
Son grand œuvre, ce fut sa vie.
C. O.

FRANÇOISE GIROUD. UNE AMBITION FRANÇAISE
Christine Ockrent
LES ÉDITIONS LE LIVRE DE POCHE # 30176
Texte Intégral
2004 – 320 pages – 11,95$ – 6 euros

LES ÉDITIONS LE LIVRE DE POCHE