Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->


Gabrielle Roy aujourd’hui Today
Paul Socken
Éditions des Plaines
224 pages
Date de parution : 2003
22,95 $

Sylvie Ross
Directrice Éditions des Plaines
382, rue Deschambault
Saint-Boniface, Manitoba
Canada, R2H 0J8

Téléphone : (204) 235-0078
Télécopieur : (204) 233-7741

Site du RÉCF
Courriel de Sylvie Ross/sylvie@plaines.mb.ca

L’année 2003 marque le vingtième anniversaire de la mort de Gabrielle Roy. Dans cet ouvrage dédié à Gabrielle Roy, 18 collaborateurs parlent de la façon dont l’œuvre et la personnalité de la grande romancière les a touchés personnellement..

À mon avis, on ne pouvait pas faire un plus grand éloge à Gabrielle Roy que de demander à des chercheurs du monde entier de parler de l’importance que l’écrivaine a pour eux et pour la littérature canadienne et mondiale.
Paul Socken

TABLE DES MATIÈRES
Introduction
Alexandre Amprimoz
The Comfort of Strangers; l’observateur des bons Samaritains
André Brochu
La contribution de Gabrielle Roy
Richard Chadbourne
Gabrielle Roy : A Rare Breadth and Depth of Vision
Cécile Cloutier
Gabrielle Roy : elle était ses mots
Patrick Coleman
The Imaginative Poverty of Gabrielle Roy
Myrna Delson-Karan
Gabrielle Roy Remembered
Dennis Drummond
Reflections on Gabrielle Roy
Mary Jean Green
Reading Gabrielle Roy : Confessions of an American Feminist
Carol Harvey
Gabrielle Roy; A Writer Ahead of her Time
Gilles Marcotte
Au lecteur inconnu
Cedric May
Through a Glass Darkly
François Paré
Gabrielle Roy ou l’oiseau de mère
Marie-Lyne Piccione
Gabrielle Roy
Christine Robinson
De l’oeuvre publiée aux inédits : (re)découvrir Gabrielle Roy
Lori Saint-Martin
Une femme dans le siècle
Ben-Z. Shek
Thoughts on a Rare Privilege; A 15-Year Friendship
Antoine Sirois
La quête de Gabrielle Roy
Jeannette Urbas
À la recherche du Temps perdu
Appendice :
Michel Tremblay et Gabrielle Roy (Michel Tremblay on Gabrielle Roy)


Gabrielle Roy est née à Saint-Boniface (Manitoba) le 22 mars 1909 et est morte (d’une insuffisance cardiaque) à Québec (Québec) le 13 juillet 1983. Elle est la plus jeune de onze enfants dont huit seulement franchissent le cap de l’adolescence.

En 1945, Gabrielle Roy publie son premier roman, Bonheur d’occasion, qui la consacre comme écrivaine de grand talent aussi bien au Québec, au Canada anglais, qu’à l’étranger. C’est un succès immédiat qui lui vaut en 1947, entre autres, le Prix Fémina de France, une médaille de l’Académie canadienne-française et le Prix du Gouverneur général du Canada pour la traduction anglaise (The Tin Flute).

Gabrielle Roy reçoit plusieurs autres prix littéraires qui confirment son immense talent dont le Prix du Gouverneur du Canada en 1955 et en 1977 pour respectivement Rue Deschambault et Ces enfants de ma vie et le Prix Duvernay pour l’ensemble de son oeuvre dès 1956… Prix Athanase-David 1970 pour l’ensemble de son œuvre.

Ses oeuvres sont traduites en plusieurs langues.

OEUVRES
Bonheur d’occasion (1945)
La petite poule d’eau (1950)
Alexandre Chenevert (1954)
Rue Deschambault (1955)
La route d’Altamont (1966)
Cet été qui chantait (1972)
Ces enfants de ma vie (1977)
Courte-Queue (1979)
La détresse et l’enchantement [autobiographie] (1984)
Ma chère petite soeur [correspondances] (1988)

Voir :
Site : Gabrielle Roy